Forum de l'OCDE 2014 : Entrepreneuriat inclusif
Mardi 6 mai
13h00 - 14h30
Salle 9
Déjeuner-débat

Les chefs d’entreprise créent des emplois, stimulent l’innovation et contribuent au bien-être social. Dans la zone de l’OCDE, les petites et moyennes entreprises (PME) emploient plus de la moitié de la population active dans le secteur privé, et elles représentent plus de 99 % de toutes les entreprises dans l’Union européenne. Compte tenu de leur importance dans l’ensemble des économies, elles jouent un rôle de premier plan dans la reprise économique.

L’une des pistes les plus prometteuses et pourtant les moins explorées par les gouvernements qui cherchent à stimuler l’emploi et l’inclusion sociale consiste à encourager la création d’entreprises par les individus défavorisés ou sous-représentés dans le monde de l’entreprise. Si les femmes sont autant, voire plus, qualifiées que les hommes, elles sont moins nombreuses que leurs homologues masculins à se penser capables de créer leur entreprise. Les 55-64 ans ont représenté près d’un quart des créations d’entreprises aux États-Unis en 2011, or, s’ils sont souvent dotés de compétences techniques d’un niveau élevé et d’un accès aux ressources financières, les compétences entrepreneuriales leur font parfois défaut. Par rapport à la population adulte, les jeunes sont trois fois moins susceptibles de devenir travailleurs indépendants, en raison des difficultés plus importantes qu’ils rencontrent pour réunir le capital nécessaire, et de leur manque de compétences entrepreneuriales. Si les migrants constituent un réservoir non négligeable de chefs d’entreprise, ils peuvent se heurter à des discriminations et ont besoin de soutien pour surmonter les obstacles linguistiques et financiers, et les difficultés liées à leur niveau d’instruction.

De nombreuses mesures prometteuses ont déjà été mises en place, mais il reste encore beaucoup à faire pour s’attaquer aux écueils spécifiques auxquels se heurtent ces groupes, et ouvrir à tous les perspectives et les politiques dans le domaine de l’entrepreneuriat. L’édition 2014 du Forum permettra d’examiner les bonnes pratiques en vigueur en matière d’entrepreneuriat inclusif, et de rechercher les moyens de promouvoir l’esprit d’entreprise dans toutes les catégories sociales, afin d’instaurer un marché du travail plus durable, plus inclusif et plus équitable.


Articles et blogs

Pour aller plus loin

Intervenants

Discours
Modérateur
Présentation
Intervenants