Forum 2012 de l'OCDE : Renforcer la confiance

 

 

Renforcer la confiance

 

En moyenne, seulement 56 % des habitants des pays de l'OCDE disent avoir confiance dans les institutions publiques, chiffre qui tombe au-dessous de 30 % dans certains pays

 (Comment va la vie ? Mesurer le bien-être, 2011, Indice du vivre-mieux de l'OCDE)

 

 

Pour assurer une reprise durable et garantir la stabilité sociale, il est indispensable de rétablir la confiance. Comment remettre l'économie sur les rails ? Comment restaurer le rôle de l'État et assurer une prise décision de qualité et une mise en œuvre efficace des politiques ? Quelles mesures le secteur privé peut-il prendre ? Les solutions requises peuvent-elles être appliquées suffisamment vite ?

 

Les citoyens doivent être convaincus que les pouvoirs publics de leur pays sont capables de mettre en œuvre des politiques judicieuses, d'assurer une réglementation (financière) transparente et stable et d'améliorer la discipline fiscale. Les secteurs public et privé doivent l'un comme l'autre s'attaquer à la corruption et s'employer à mettre fin aux pratiques abusives à l'égard du système.

 

Il est en outre nécessaire d'œuvrer pour assurer une plus grande ouverture et renforcer l'intégrité et la responsabilité. Afin de promouvoir ces valeurs, il faut s'attacher tout particulièrement à intensifier le dialogue entre les pouvoirs publics et les citoyens. Des mouvements tels que « Occupons Wall Street » ou les Indignés sont la manifestation d'un mécontentement et d'une impatience grandissants à l'égard du système politique actuel, notamment parce qu'il semble incapable ou peu désireux de s'attaquer aux inégalités croissantes. Où se situe la société civile organisée dans cette coupure entre les pouvoirs publics et les citoyens ? Comment peut-elle répondre à ce défi ?

 

 

 

 

 

Also Available