Reports


  • 30-mai-2018

    Français

    Les défis fiscaux soulevés par la numérisation de l'économie – rapport intérimaire 2018 - Cadre inclusif sur le BEPS

    Endiguer l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (BEPS) est une priorité absolue pour les pouvoirs publics des pays du monde entier. En 2013, les pays de l’OCDE et du G20 ont adopté un Plan d’action en 15 points, à l’élaboration duquel ils ont œuvré de concert et sur un pied d’égalité, pour lutter contre l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices. Le projet BEPS réalisé sous l’égide de l’OCDE et du G20, vise à assurer aux États des recettes budgétaires face à une fiscalité en phase avec l’évolution des activités économiques et la création de valeur, mais aussi à créer, dans le domaine de la fiscalité internationale, un ensemble unique de règles faisant l’objet d’un consensus pour combattre l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices, et partant, à protéger l’assiette imposable tout en offrant aux contribuables une prévisibilité et une certitude accrues. En 2016, l’OCDE et le G20 ont créé le Cadre inclusif sur le BEPS pour permettre aux pays et aux juridictions intéressés d’œuvrer avec les pays membres de l’OCDE et du G20 au développement de normes concernant les questions relatives au BEPS tout en veillant à la mise en œuvre  du paquet BEPS de manière cohérente. Plus de 100 pays et juridictions ont rejoint le Cadre inclusif.Ce rapport intérimaire réalisé sous l’égide du Cadre inclusif sur le BEPS de l’OCDE et du G20 s’inscrit dans la continuité des travaux ayant abouti au Rapport de 2015 sur l’Action 1 du projet BEPS consacré aux défis fiscaux posés par l’économie numérique. Il présente un état des lieux concernant l’orientation convenue des travaux du Cadre inclusif sur la numérisation de l’économie et les règles fiscales internationales d’ici 2020. Le rapport décrit également les répercussions de la transformation numérique sur d’autres aspects du système fiscal, en mettant à disposition des autorités fiscales de nouveaux outils, ce qui se matérialise par une amélioration des services proposés aux contribuables, de l’efficacité du prélèvement de l’impôt, et de la détection de l’évasion fiscale.
  • 30-mai-2018

    Français

    Rapport du Secrétaire général aux ministres 2018

    Le rapport annuel du Secrétaire général de l’OCDE aux ministres revient sur les activités de l’OCDE en 2017 et quelques temps forts de 2018. Il couvre les activités du Secrétaire général et des membres de son Cabinet, les programmes horizontaux de l’OCDE et les activités de ses directions, ainsi que celles de ses agences, entités spéciales et comités consultatifs.Depuis plus de 50 ans, l’OCDE s'efforce de promouvoir des politiques meilleures pour une vie meilleure dans presque tous les domaines de l’action politique, de son élaboration à sa mise en œuvre. Elle s'appuie pour ce faire sur la coopération, le dialogue, la recherche du consensus et l’examen par les pairs.Les statistiques de l’OCDE font référence dans le monde entier. Elles offrent un large éventail de données comparatives dans des domaines tels que l’économie, le commerce, l’emploi, l’éducation, la santé, les enjeux sociaux, la migration ou l’environnement.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 23-May-2018

    English

    Country-by-Country Reporting – Compilation of Peer Review Reports (Phase 1) - Inclusive Framework on BEPS: Action 13

    Under the Action 13 Minimum Standard, jurisdictions have committed to foster tax transparency by requesting the largest multinational enterprise groups (MNE Groups) to provide the global allocation of their income, taxes and other indicators of the location of economic activity. This unprecedented information on MNE Groups’ operations across the world will boost tax authorities’ risk-assessment capabilities. The Action 13 Minimum Standard has been translated into specific terms of reference and a methodology for the peer review process. The peer review of the Action 13 Minimum Standard is proceeding in stages with three annual reviews in 2017, 2018 and 2019. The phased review process follows the phased implementation of Country-by-Country (CbC) Reporting. Each annual peer review process will therefore focus on different aspects of the three key areas under review: the domestic legal and administrative framework, the exchange of information framework, and the confidentiality and appropriate use of CbC reports. This first annual peer review report reflects the outcome of the first review which focused on the domestic legal and administrative framework. It contains the review of 95 jurisdictions which provided legislation or information pertaining to the implementation of CbC Reporting.
  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for the Slovak Republic

    The Slovak Republic had the 12th highest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country had the 13th highest position in 2016. The average single worker in the Slovak Republic faced a tax wedge of 41.6% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 506kb

    Taxing Wages: Key findings for New Zealand

    New Zealand had the 34th lowest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country occupied the same position in 2016. The average single worker in New Zealand faced a tax wedge of 18.1% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for Luxembourg

    Luxembourg had the 19th highest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country had the 17th highest position in 2016. The average single worker in Luxembourg faced a tax wedge of 36.7% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for Finland

    Finland had the 9th highest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country had the 7th highest position in 2016. The average single worker in Finland faced a tax wedge of 42.9% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for Australia

    Australia had the 28th lowest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country occupied the same position in 2015. The average single worker in Australia faced a tax wedge of 28.6% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for Denmark

    Denmark had the 20th highest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country occupied the same position in 2016. The average single worker in Denmark faced a tax wedge of 36.3% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • 26-April-2018

    English, PDF, 505kb

    Taxing Wages: Key findings for Belgium

    Belgium had the highest tax wedge among the 35 OECD member countries in 2017. The country occupied the same position in 2016. The average single worker in Belgium faced a tax wedge of 53.7% in 2017 compared with the OECD average of 35.9%.

  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>