Reports


  • 27-February-2016

    English, PDF, 752kb

    OECD Secretary-General's tax report to G20 Finance Ministers (February 2016)

    This report consists of two parts. Part I is a report by the OECD Secretary-General regarding (A) the OECD/G20 Base Erosion and Profit Shifting (BEPS) Project; (B) tax transparency with the single global common standard on Automatic Exchange of Information (AEOI); and (C) Tax and Development. Part II is an updated Progress Report to the G20 by the Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes.

    Related Documents
  • 1-janvier-2016

    Français, PDF, 1,832kb

    Relations mondiales programme fiscalité rapport annuel 2016

    Ce rapport donne un aperçu des travaux du programme de relations mondiales en 2015 et résume les travaux à entreprendre en 2016.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 22-décembre-2015

    Français

    Limiter l'érosion de la base d'imposition faisant intervenir les déductions d'intérêts et d'autres frais financiers, Action 4 - 2015 Rapport final

    En raison de la mobilité et de la fongibilité de l’argent, les groupes multinationaux peuvent aisément obtenir des résultats fiscaux favorables en jouant sur le montant de la dette au sein d’une entité du groupe. L’approche recommandée fait en sorte que les déductions nettes d’une entité au titre d’intérêts sont directement liées à son activité économique, sur la base d’un certain pourcentage de son résultat avant charges d’intérêts, impôts, amortissement et provisions (EBITDA). Cette approche associe trois éléments : une règle fondée sur un ratio déterminé qui repose sur un ratio de référence intérêts nets/EBITDA ; une règle fondée sur un ratio de groupe qui autorise une entité à déduire plus de charges d’intérêts dans certaines circonstances, en fonction de la position de son groupe mondial ; et des règles ciblées qui traitent des risques spécifiques. Un pays peut décider de ne pas adopter la règle fondée sur un ratio de groupe, mais doit alors appliquer la règle fondée sur un ratio déterminé aux entités appartenant à des groupes multinationaux et nationaux, sans faire de discrimination indue.

  • 17-décembre-2015

    Français

    Documentation des prix de transfert et déclaration pays par pays, Action 13 - Rapport final 2015

    Ce rapport contient des normes révisées en matière de documentation des prix de transfert comprenant un fichier principal, un fichier local et un formulaire de déclaration pays par pays du chiffre d'affaires, des bénéfices, des impôts acquittés et de certaines mesures de l'activité économique. Cette approche standardisée et révisée imposera aux contribuables d'exposer de manière cohérente leurs positions en matière de prix de transfert et procurera aux autorités fiscales des informations utiles pour évaluer les risques liés aux prix de transfert et aux pratiques de BEPS, déterminer quelle sera l'affectation la plus efficace des ressources disponibles aux fins de contrôle fiscal et, si un contrôle s'impose, donnera des indications pour démarrer et cibler les vérifications. Les déclarations pays par pays seront diffusées au moyen d’un mécanisme d’échange automatique entre États. Le kit de mise en œuvre décrit dans ce rapport formule des instructions qui visent à faire en sorte que les déclarations soient diffusées en temps voulu, que la confidentialité soit préservée et que les renseignements soient utilisés à bon escient, en intégrant un modèle de législation et des modèles d’Accords entre autorités compétentes, qui constituent la base des échanges de déclarations entre États.

  • 7-December-2015

    English

    Effective Carbon Rates on Energy in OECD & Selected Partner Economies

    This report calculates effective carbon rates (ECR) on CO2-emissions from energy use for 41 countries which together use 80% of global emissions. For the first time ever, the ECR on energy use has been calculated for 6 economic sectors in 41 countries, i.e. the 34 OECD member countries and seven partner economies: Argentina, Brazil, China, India, Indonesia, Russia and South Africa.

  • 4-décembre-2015

    Français

    Concevoir des règles efficaces concernant les sociétés étrangères contrôlées, Action 3 - Rapport final 2015

    Ce rapport formule des recommandations sous la forme de composantes permettant d’élaborer des règles efficaces applicables aux sociétés étrangères contrôlées (SEC). Ces recommandations visent à garantir que les pays qui choisissent de les mettre en œuvre sont dotés de règles qui empêchent les contribuables de transférer des revenus vers des filiales étrangères. Le rapport recense les six composantes suivantes pour la conception de règles efficaces sur les SEC : (1) définition d’une SEC, (2) exemptions aux règles sur les SEC et obligations de seuil, (3) définition du revenu, (4) calcul du revenu, (5) attribution du revenu, et (6) règles tendant à prévenir et supprimer la double imposition. Étant donné que chaque pays a des priorités différentes, les recommandations offrent une certaine souplesse pour appliquer les règles sur les SEC visant les pratiques de BEPS en conformité avec les objectifs stratégiques d’ensemble de son système fiscal et avec les obligations juridiques internationales qui lui incombent.

  • 1-décembre-2015

    Français

    L'élaboration d'un instrument multilatéral pour modifier les conventions fiscales bilatérales, Action 15 - Rapport final 2015

    En puisant dans les compétences de spécialistes du droit international public et de la fiscalité, le rapport examine la faisabilité technique d’une approche multilatérale contraignante visant à élaborer un instrument multilatéral destiné à modifier les conventions fiscales en vue d’assurer une application efficace des mesures arrêtées pour déjouer les pratiques de BEPS en lien avec les conventions fiscales. Il conclut qu’un instrument multilatéral est souhaitable et possible, et que les négociations s’y rapportant devraient être rapidement engagées. Dans cette perspective, les pays ont défini le mandat d’un groupe de travail spécial, ouvert à la participation de tous les pays, et chargé d’élaborer cet instrument multilatéral et de le soumettre à la signature des États en 2016.

  • 18-November-2015

    English

    Institutions of Intergovernmental Fiscal Relations - Challenges Ahead

    Intergovernmental fiscal institutions are the overarching framework for relations across government levels. They comprise the constitutional set up of a country; the division of power between government levels; the prevalence of fiscal rules across government levels; intergovernmental budget frameworks; the role of independent bodies such as fiscal councils in shaping fiscal relations; the inter-ministerial organisation of fiscal decision making; and other framework conditions shaping intergovernmental fiscal relations and fiscal policy. This book brings together academics and practitioners dealing with or being involved in shaping the institutions of intergovernmental fiscal relations. It has an interdisciplinary focus and provides insight from various academic or practitioners’ fields: economists, political scientists, budget management specialists and others.
     

  • 15-November-2015

    English, PDF, 2,177kb

    OECD Secretary-General's tax report to G20 Leaders (November 2015)

    This report consists of two parts. Part I is a report by the OECD Secretary-General regarding (A) the OECD/G20 BEPS Project; (B) tax transparency with the single global common standard on Automatic Exchange of Information (AEOI); and (C) Tax and Development. Part II is a Progress Report to the G20 as adopted by the Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes at its meeting on 28-30 October 2015.

    Related Documents
  • 30-October-2015

    English

    Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes Peer Reviews: Azerbaijan 2015 - Phase 1: Legal and Regulatory Framework

    The Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes is the multilateral framework within which work in the area of tax transparency and exchange of information is carried out by over 120 jurisdictions which participate in the work of the Global Forum on an equal footing.

    The Global Forum is charged with in-depth monitoring and peer review of the implementation of the standards of transparency and exchange of information for tax purposes. These standards are primarily reflected in the 2002 OECD Model Agreement on Exchange of Information on Tax Matters and its commentary, and in Article 26 of the OECD Model Tax Convention on Income and on Capital and its commentary as updated in 2004, which has been incorporated in the UN Model Tax Convention.

    The standards provide for international exchange on request of foreseeably relevant information for the administration or enforcement of the domestic tax laws of a requesting party. “Fishing expeditions” are not authorised, but all foreseeably relevant information must be provided, including bank information and information held by fiduciaries, regardless of the existence of a domestic tax interest or the application of a dual criminality standard.

    All members of the Global Forum, as well as jurisdictions identified by the Global Forum as relevant to its work, are being reviewed. This process is undertaken in two phases. Phase 1 reviews assess the quality of a jurisdiction’s legal and regulatory framework for the exchange of information, while Phase 2 reviews look at the practical implementation of that framework. Some Global Forum members are undergoing combined – Phase 1 plus Phase 2 – reviews. The ultimate goal is to help jurisdictions to effectively implement the international standards of transparency and exchange of information for tax purposes.

  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 > >>