Environnement

La Suède doit continuer d’innover pour conserver un bilan environmental solide, selon l’OCDE

 

11/06/2014 - La Suède est depuis longtemps engagée pour la protection de l’environnement. Elle a beaucoup réduit ses émissions de gaz à effet de serre, la pollution atmosphérique et le ruissellement d’azote. Un tiers de ses besoins énergétiques est satisfait par des sources renouvelables. Cependant, même si  elles’est fixée des objectifs ambitieux pour l’avenir, la Suède doit continuer à innover pour les atteindre, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

 

Le troisième examen environnemental de l’OCDE sur la Suède indique que le pays devra  trouver de nouvelles solutions pour que le coût de sa politique environnementale reste abordable, afin que la population continue de soutenir les objectifs ambitieux du gouvernement tels qu’amener à zéro les émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050 et ne plus utiliser de carburants fossiles d’ici 2030. 

 

La Suède fait partie des rares pays à avoir su réduire les dommages environnementaux au moyen de la fiscalité. Les taxes ont encouragé l’éco-innovation et stimulé le développement de technologies vertes. Cependant, la plupart des avancées de ces pays en matière de fiscalité verte remonte à dix ans ou plus.

 

« La Suède est pionnière dans l’utilisation d’instruments économiques comme la fiscalité verte pour décourager les activités préjudiciables à l’environnement et favoriser les nouvelles technologies », a rappelé Simon Upton, directeur de la Direction de l’environnement de l’OCDE, lors de la présentation à Stockholm des principaux résultats de l’examen et des recommandations qui en découlent. « Néanmoins, il est d’autant plus difficile de s’améliorer quand on a déjà de bons résultats. La Suède aura besoin de mesures plus rentables et d’un partage plus équitable des coûts de mise en conformité pour atteindre ses nouveaux objectifs. »

 

La Suède a été l’un des premiers pays à instaurer une taxe carbone, mais la variation du prix de ce gaz d’un secteur à l’autre a réduit la rentabilité de cette mesure.

 

Une grande partie de la charge fiscale pèse sur les ménages, les petites entreprises et les services publics, alors que certains secteurs comme l’agriculture, la sylviculture, la pêche et le transport maritime bénéficient d’exonérations. Les centrales électriques et les grandes installations industrielles paient très peu eu égard à ce qu’elles émettent.

 

Les aires marines protégées sont aujourd’hui plus étendues en Suède, mais l’examen indique que, d’après des données de plus en plus nombreuses, le reste des espaces maritimes est sensible à la surpêche et à la pollution, notamment à la pollution provoquée par les engrais et les eaux usées. La coordination de la gestion de l’espace marin est donc vitale.

 

Les recommandations sont notamment les suivantes :

 

  • Appliquer les taxes environnementales et les instruments de tarification à davantage de produits et activités, en particulier dans des domaines autres que l’énergie, comme celui des engrais ou des produits chimiques dangereux.
  • Évaluer régulièrement la panoplie d’incitations en vigueur dans le secteur des transports, notamment les taxes sur les carburants, sur les véhicules et sur les voitures de société. Les taxes sur le gazole devraient être portées au même niveau que celles qui frappent l’essence.
  • Supprimer les exonérations de taxes sur le carbone et l’énergie qui ne sont pas justifiées par des raisons environnementales, économiques et sociales.
  • Étendre encore les aires marines protégées et les soumettre à des plans de gestion efficaces, assortis des ressources nécessaires.
  • Continuer de développer les programmes de paiements pour services écosystémiques et recourir davantage aux approches fondées sur les mécanismes du marché pour réduire la pollution marine.

 

Le chapitre qui contient l’évaluation et les recommandations peut être consulté ici, en attendant la publication de l’examen dans son intégralité, en septembre. Pour de plus amples renseignements ou pour obtenir un entretien avec l’auteur, veuillez contacter Catherine Bremer à la Division médias de l'OCDE (+33 1 45 24 97 00).

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe