By Date


  • 14-décembre-2015

    Français

    Le financement climatique en 2013-2014 et l'objectif des 100 milliards de dollars - Rapport de l'OCDE établi en collaboration avec Climate Policy Initiative

    Les pays développés se sont engagés à mobiliser ensemble 100 milliards USD par an d’ici à 2020 afin de financer les efforts de lutte contre le changement climatique dans les pays en développement. Cinq ans après l’annonce de cet engagement, qui a été faite à Copenhague en 2009 lors de la COP15, et six ans avant la date butoir de 2020, ce rapport présente un état des lieux du financement climatique mobilisé à cette fin par les pays développés en 2013 et 2014. Des avancées non négligeables ont été réalisées vers cet objectif. Selon les estimations préliminaires que présente ce rapport, le financement climatique a atteint 62 milliards USD en 2014 et 52 milliards USD en 2013, ce qui équivaut à une moyenne de 57 milliards USD par an pour ces deux années. Le rapport s‘attache à faire preuve de transparence et de rigueur dans l’analyse des données disponibles et le choix des hypothèses et des méthodes sous-jacente, malgré les limites que peut imposer un exercice de notification globale. Les approches méthodologiques et les activités de collecte de données nécessaires pour étayer l’élaboration d’estimations de cette nature vont en s’améliorant. Comme le souligne le rapport, il reste néanmoins des efforts importants à faire pour parvenir à établir des estimations plus complètes et plus justes à l’avenir. L’OCDE et CPI sont prêts à appuyer cet effort.

  • 11-décembre-2015

    Français

    L’OCDE à la #COP21

    Les dirigeants mondiaux sont confrontés à un dilemme fondamental : engager une action ambitieuse pour faire face aux risques liés au changement climatique ou perdre la possibilité de limiter cette menace. La COP21 qui s'est déroulée en décembre 2015 à Paris nous a offert une occasion de mener une action positive.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 11-December-2015

    English

    Climate disclosure: knowledge powers change

    Everybody is interested in the impacts of what companies are doing and the environmental practices and impacts of doing business are coming under increasing scrutiny. OECD Secretary-General Angel Gurría looks at how both governments and investors are ready to scale up climate disclosure and the use of climate information.

    Related Documents
  • 10-December-2015

    English

    Getting the most out of corporate climate change disclosure

    We have more and more evidence about the risks that climate change poses to our planet. But climate change also threatens the long-term health and stability of financial markets and the global economy. And we don’t know nearly enough to understand and measure these risks.

  • 10-December-2015

    English

    Rethinking fiduciary duty for a more sustainable planet

    If we want to get serious about unlocking green investment, we need to get serious about systematically integrating climate risks into our understanding of fiduciary duty.

  • 9-December-2015

    English

    Pathway to a low-carbon economy: Remarks at OECD-University of Cambridge COP21 side event

    The starting point is clear: our economies have been hard-wired around fossil fuels for well over a century. This hard-wiring is evident in our physical infrastructure. Perhaps less obvious, but equally problematic, it is also evident in our policies, regulations and institutions.

  • 9-December-2015

    English

    Mr. Angel Gurría, Secretary-General of the OECD, at COP21

    The Secretary-General was at the opening of Paris 2015 - Leaders Day. He also participated in several high-level events, and held bilateral meetings with numerous leaders attending the COP21.

    Related Documents
  • 7-December-2015

    English

    Climate change mitigation: We must do more

    Countries everywhere have committed to fighting climate change but many are still subsidising fossil fuels, investing little in green technologies, failing to put a realistic price on carbon, and allowing transport emissions to grow. Much more can and should be done.

    Related Documents
  • 7-décembre-2015

    Français

    Un prix du carbone plus élevé est nécessaire pour lutter efficacement contre le changement climatique

    L’OCDE préconise d’améliorer la tarification du carbone suite à la publication d’une nouvelle étude qui révèle que 90% des émissions de CO2 provenant de la consommation d’énergie ont un prix inférieur à EUR 30 par tonne, l’estimation minimale du dommage climatique d’une tonne de CO2 et que 60% des émissions n’ont pas de prix du tout.

    Documents connexes
  • 7-December-2015

    English

    Effective Carbon Rates on Energy in OECD & Selected Partner Economies

    This report calculates effective carbon rates (ECR) on CO2-emissions from energy use for 41 countries which together use 80% of global emissions. For the first time ever, the ECR on energy use has been calculated for 6 economic sectors in 41 countries, i.e. the 34 OECD member countries and seven partner economies: Argentina, Brazil, China, India, Indonesia, Russia and South Africa.

  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 > >>