By Date


  • 28-juillet-2015

    Français

    Test No. 240: Étude étendue de toxicité pour la reproduction sur une génération chez médaka (MEOGRT)

    Cette Ligne directrice décrit un essai de toxicité étendu au-delà d’une génération chez le médaka (Medaka Extended One Generation Test, MEOGRT). C’est un essai complet d’exposition visant à obtenir des données pouvant servir à l’évaluation des dangers et des risques pour l’environnement liés aux produits chimiques, en particulier les produits suspectés d’être des perturbateurs endocriniens (PE). L’exposition dans le test MEOGRT est poursuivie jusqu’à l’éclosion (jusqu’à deux semaines post-fécondation, spf) dans la seconde génération (F2). Plusieurs effets biologiques sont mesurés dans la présente Ligne directrice. Il s’agit en premier lieu de mettre en évidence les effets indésirables potentiels sur des paramètres pertinents en termes de population, tels que la survie, le développement macroscopique, la croissance et la reproduction. En second lieu, afin de disposer d’informations mécanistiques et de pouvoir établir des liens entre les résultats d’autres types d’études de terrain ou de laboratoire établissant a posteriori une activité potentielle de perturbation du système endocrinien (activité androgénique ou œstrogénique dans d’autres tests et essais, par exemple), on obtient d’autres informations utiles en mesurant l’ARNm de la vitellogénine (vtg) (ou la protéine vitellogénine, VTG) et des caractères sexuels secondaires (CSS) phénotypiques liés au sexe génétique, et en procédant à une évaluation histopathologique.

  • 28-juillet-2015

    Français

    Essai n° 483 : Essai d'aberration chromosomique sur spermatogonies de mammifères

    Cet essai mesure les aberrations chromosomiques structurales (de type chromosomique et chromatidique) qui surviennent dans les spermatogonies et devrait par conséquent permettre de prévoir l'induction de mutations héritées dans les cellules germinales. L’essai d’aberration chromosomique pratiqué in vivo sur des spermatogonies de mammifères est destiné à détecter les produits chimiques qui causent des aberrations chromosomiques structurales dans les cellules de spermatogonies de mammifère (1) (2) (3). Par ailleurs, cet essai se prête bien à l’évaluation de la génotoxicité, car, malgré des variations entre les espèces, les facteurs du métabolisme in vivo, la pharmacocinétique et les processus de réparation de l’ADN sont actifs et contribuent aux réponses.

    La Ligne directrice 483 originale a été adoptée en 1997. La présente version modifiée de la ligne directrice reflète les connaissances scientifiques acquises après de nombreuses années d’expérience de cet essai et tient compte des possibilités de l’intégrer ou de le combiner à d’autres études de toxicité ou de génotoxicité.

  • 28-juillet-2015

    Français

    Essai n° 490 : Essai In Vitro de Mutation Génique Sur Cellules de Mammifères Utilisant le Gène de la Thymidine Kinase

    L'essai in vitro de mutation génique sur des cellules de mammifères peut être employé pour détecter des mutations induites par les substances chimiques. Cette Ligne directrice comprend deux essais de mutation génique, avec deux lignées cellulaires spécifiques tk hétérozygotes : les cellules L5178Y tk+/-3.7.2C pour le test du lymphome de souris (mouse lymphoma essai) (MLA), et les cellules TK6 tk+/-   pour l’essai TK6. Les types d’événements génétiques détectés en utilisant le locus tk comprennent soit les mutations géniques que les changements chromosomiques.

    Des cellules en suspension ou en culture monocouche sont exposées à quatre concentrations analysables de la substance d'essai au moins, avec et sans activation métabolique, pendant une période appropriée. Elles sont repiquées pour déterminer la cytotoxicité et pour permettre l'expression phénotypique avant la sélection. La cytotoxicité est habituellement déterminée en mesurant l'efficacité de clonage relative (survie) ou la croissance totale relative des cultures après la période de traitement. Les cultures traitées sont maintenues dans le milieu de croissance pendant une période suffisante, caractéristique de chaque locus et de chaque type cellulaire, afin de permettre l'expression phénotypique presque optimale des mutations induites. La fréquence de mutant est déterminée par l’ensemencement d’un nombre connu de cellules dans le milieu contenant l'agent sélectif pour détecter des cellules mutantes, et dans le milieu sans agent sélectif pour déterminer l'efficacité de clonage (viabilité). Après un temps approprié d'incubation, des colonies sont comptées.

  • 27-juillet-2015

    Français

    Vers une croissance verte ? - Suivi des progrès

    La Stratégie de la croissance verte de 2011 a fourni les orientations initiales aux gouvernements sur la manière d’engendrer la croissance économique et le développement, tout en empêchant des dommages environnementaux coûteux et une utilisation inefficace des ressources. Quels progrès ces pays ont-ils réalisés afin d’harmoniser leurs priorités économiques et environnementales depuis 2011 ?

    Ce rapport examine ces progrès et souligne les améliorations possibles permettant d’élever les ambitions et d’accroître l’efficacité des politiques pour une croissance verte. Il tire également les leçons de l’intégration de la croissance verte dans le programme de travail de l’OCDE, notamment la manière dont les gouvernements peuvent améliorer leur cadre institutionnel et leur gouvernance afin de saisir les opportunités économiques d’une transition vers une économie verte. Le rapport propose aussi des moyens d’enrichir la Stratégie pour une croissance verte, en s’appuyant sur les travaux entrepris depuis son lancement en 2011.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 27-July-2015

    English

    Webinar: Towards Green Growth? Official Launch of the OECD's Tracking Progress Report

    On July 27, 2015 from 15:00 to 16:30 Paris time, the Green Growth Knowledge Platform (GGKP) hosted a webinar to launch the OECD's new report titled "Towards Green Growth? Tracking Progress". Featuring Carlo Carraro, Catherine L. Mann, Nathalie Girouard and Kevin Urama; this webinar will explore the advances made since the launch of the OECD's green growth strategy in 2011.

    Related Documents
  • 23-juillet-2015

    Français

    Évoluer plus vite que le climat

    La transition vers une économie bas carbone est réalisable, mais nécessite davantage de concertation et de cohérence à travers un éventail de mesures gouvernementales, allant des permis échangeables à des normes strictes.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 23-juillet-2015

    Français

    Améliorer la sécurité de l'eau et la prospérité mondiale : Anticipation, participation et résultats

    Je me suis rendue en janvier dans l’État mexicain de Tabasco, qui est situé dans le golfe du Mexique et traversé par plusieurs cours d’eau. Sa population a doublé au cours des 30 dernières années et son économie dépend essentiellement du pétrole et du gaz naturel. Les défis ne manquent pas : chômage, pauvreté, manque de ressources.

    Documents connexes
  • 22-juillet-2015

    Français

    La croissance économique et la protection environnementale peuvent être complémentaires

    L’idée selon laquelle la réduction des émissions de gaz à effet de serre ne pouvait se faire qu’au détriment de la croissance économique a longtemps prévalu dans les milieux d’affaires et décisionnels.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 21-juillet-2015

    Français

    Un gain pour la planète est un gain pour l’humanité

    Les destinées de l’humanité et de l’environnement sont comme les deux faces d’une même pièce ; c’est pourquoi nous devons nous concentrer non plus seulement sur le développement, mais sur le développement durable. Pour cela, nous devons construire des coalitions mondiales pour progresser sur un certain nombre de questions.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 17-juillet-2015

    Français

    Examens environnementaux de l'OCDE : Pologne 2015

    Les examens environnementaux de l’OCDE sont des évaluations indépendantes des progrès accomplis par les pays pour tenir leurs engagements environnementaux nationaux et internationaux. Ces examens ont pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques et l’apprentissage entre pairs, d’aider les gouvernements à rendre compte de leurs politiques auprès des autres pays et de l’opinion publique et d’améliorer la performance environnementale, individuelle et collective, des pays. Les analyses s’appuient sur un large éventail de données économiques et environnementales et contiennent également des recommandations de politique publique. Au cours de chaque cycle d’examens environnementaux, l’OCDE passe en revue l’ensemble de ses pays membres ainsi que certains pays partenaires. Les derniers pays examinés sont la Suède (2014), l’Islande (2014) et l’Espagne (2015).

    Ce rapport est le troisième examen environnemental de la Pologne. Il évalue les progrès accomplis par la Pologne en termes de développement durable et de croissance verte, avec un accent particulier sur la forêt et la biodiversité ainsi que la gestion des déchets et des matières.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 > >>