Indicateurs, modélisation et perspectives sur l'environnement

Les perspectives de l'environnement de l'OCDE mettent en évidence des "feux rouges" pour l'avenir

 

29/03/2001 - Pour éviter à notre environnement des dommages irréversibles au cours des vingt années à venir, il est indispensable que les gouvernements entreprennent sans délai de modifier leurs politiques dans un certain nombre de domaines clairement identifiables. C'est là  le message essentiel qui se dégage des Perspectives de l'environnement de l'OCDE, première étude visant à  établir une projection sur vingt ans des problèmes d'environnement des pays de l'OCDE et à  dégager des priorités réalistes pour les actions à mener afin de faire face aux principaux défis. Les ministres de l'environnement se réuniront à  Paris le 16 mai 2001 pour se pencher sur ces questions et convenir de la "Stratégie de l'environnement de l'OCDE pour les dix premières années du 21ème siècle" qu'il y aura lieu d'adopter à  cet effet.


A l'occasion du lancement des Perspectives de l'environnement de l'OCDE , les journalistes sont invités à  participer une conférence de presse, le jeudi 5 avril à  11h00. Mme Joke Waller-Hunter, Directeur de la Direction de l'environnement de l'OCDE, fera un bref exposé et répondra aux questions des journalistes. Des vidéoconférences seront aussi organisées avec les Centres de l'OCDE à  Tokyo, Berlin, Washington et Mexico.


Se fondant sur une vision économique des évolutions à  l'horizon 2020, les Perspectives mettent en évidence les éléments moteurs de la modification de l'environnement (économie, population, mondialisation, etc.), les secteurs particuliers qui exercent les plus fortes pressions sur l'environnement, et les impacts environnementaux qui en résultent. D'après les résultats obtenus, les problèmes d'environnement les plus préoccupants pour les pays de l'OCDE sont l'exploitation non viable des ressources naturelles, la dégradation des écosystèmes et la perturbation des systèmes environnementaux qui constituent le milieu vital. Certains des problèmes les plus urgents (les "feux rouges" du tableau ci-joint) sont les suivants :

  • Trois quarts des pêcheries marines sont exploitées au maximum ou surexploitées.
  • La déforestation tropicale se poursuit à  un rythme alarmant. Les régions situées hors de la zone de l'OCDE sont appelées à  perdre encore 10% de leurs forêts d'ici à  2020.
  • Le changement climatique imputable aux activités humaines modifie les conditions météorologiques à  l'échelle mondiale. Les émissions de CO2 des pays de l'OCDE devant, selon les prévisions, augmenter d'un tiers d'ici à  2020, cette situation ira en empirant.
  • La qualité de l'air dans les zones urbaines se détériore et les problèmes sanitaires associés s'aggravent dans de nombreux pays de l'OCDE.
  • La consommation d'énergie et les transports sont déjà  les principaux responsables des émissions de gaz à  effet de serre et de la pollution atmosphérique. On prévoit d'ici à  2020 une augmentation de 40% des distances parcourues par les véhicules à  moteur dans les pays de l'OCDE, un triplement du nombre de passagers-kilomètres transportés par air et un accroissement de 35% de la consommation d'énergie.
  • La production d'ordures ménagères devrait sensiblement augmenter dans les pays de l'OCDE d'ici à  2020.
  • Dans la plupart des pays de l'OCDE, les eaux souterraines sont polluées, essentiellement par les produits agrochimiques. D'ici à  2020, la charge azotée provenant du ruissellement de ces produits dans les cours d'eau augmentera de plus d'un quart dans les pays de l'OCDE.
  • Les produits chimiques persistants et toxiques resteront largement présents dans l'environnement, entraînant des effets graves sur la santé humaine.
  • Globalement, les atteintes à  l'environnement sont responsables de 2 à  6% des maladies dans les pays de l'OCDE.

Comment pouvons-nous inverser ces tendances ? Les Perspectives de l'environnement de l'OCDE proposent quelques réponses. Elles suggèrent un éventail d'actions envisageables pour faire face à  ces "feux rouges" et - par des simulations de politiques spécifiques - analysent leurs effets potentiels sur le plan économique et environnemental.


Les politiques suggérées s'inspirent des enseignements tirés de réussites exemplaires dans le domaine de l'environnement, notamment de certains "feux verts", comme l'élimination de fait des émissions de CFC destructeurs d'ozone, la suppression du plomb dans l'essence, l'expansion des zones naturelles protégées, et l'augmentation marquée du rendement d'utilisation des ressources et de l'énergie. Dans bien des cas, cependant, les gains d'efficience obtenus n'ont pas suffi à compenser l'augmentation totale des pressions exercées sur l'environnement par la hausse des niveaux de consommation et de production (voir graphique 1). Des politiques plus rigoureuses sont nécessaires pour assurer le découplage de la dégradation de l'environnement et de la croissance économique.


La mise en œuvre de ces politiques aurait des effets notables. En supprimant les subventions existant dans les pays de l'OCDE, en appliquant une taxe sur l'énergie liée à  la teneur en carbone des combustibles et en taxant tous les produits chimiques, on pourrait aboutir en 2020 à  des améliorations non négligeables par rapport à  l'hypothèse d'un maintien du statu quo, à  savoir une réduction de 15% des émissions de CO2 dans les pays de l'OCDE, de 9% des émissions de SOx, de 3% des émissions de méthane, et de 30% des quantités d'azote déversées dans les cours d'eau sous l'effet du ruissellement des engrais. Les coûts économiques de la mise en œuvre de cette panoplie de mesures seraient presque négligeables - puisque le PIB des pays de l'OCDE en 2020 serait inférieur de moins de 1% à celui calculé dans le scénario de référence.


Le rapport est publié sur la Librairie en ligne de l'OCDE et disponible pour les journalistes accrédités sur le site Internet protégé de l'OCDE ou auprès de la Division des relations avec les médias.


Des informations complémentaires sont disponibles auprès de Helen Fisher, Division des relations avec les médias de l'OCDE (tél. 33 1 45 24 80 97).


Téléchargez les tableaux .

------------------------------
« Perspectives de l'environnement de l'OCDE »
OCDE, Paris 2001
Version électronique disponible (PDF)
Euros 75 ; FF 491,96 ; US$ 65 ; DM 146,68
ISBN 92-64-28615-2 (97 01 01 2)

Synthèse en : danois - espagnol - japonais

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list