Examens environnementaux par pays

Examens environnementaux de l'OCDE : Japon 2010

 


ISBN: 9789264087996
Date de publication :
16/11/2010

Faits marquants (en japonais| Evalutions et recommandations | Comment obtenir cette publication | Informations supplémentaires

Le présent rapport fait le point sur l’évolution des performances environnementales du Japon depuis leur dernier examen, en 2002. Il analyse dans quelle mesure le pays a atteint ses objectifs nationaux et engagements internationaux concernant le changement climatique, la protection de la biodiversité, la gestion des déchets et des matériaux et, plus généralement la gestion de son environnement et des ressources naturelles.  Le rapport examine également les progrès du Japon dans l'écologisation de ses modes de croissance économique. L'examen présente 38 recommandations recommandations de nature à encourager la poursuite des progrès environnementaux au Japon.

Évolution depuis l’examen de 2002 - Le Japon est parvenu à réduire certaines pressions environnementales, notamment la consommation énergétique, les émissions atmosphériques, les prélèvements d’eau et la production de déchets municipaux. Toutefois, les émissions de gaz à effet de serre et la production de déchets non municipaux ont augmenté, les pressions se sont accentuées sur la nature et la biodiversité, et la pollution de l’air et de l’eau demeure préoccupante dans plusieurs zones. Le pays a défini un modèle spécifique de société durable, fondé sur une économie sobre en carbone, un cycle rationnel des matières et la conservation de la biodiversité.

Vers une croissance verte - Après une période de croissance modeste, l’économie du Japon a été durement frappée par la récession mondiale de 2008-09. Le plan de relance budgétaire anticrise comprenait plusieurs mesures liées à l’environnement. La réforme du système fiscal, l’extension des écotaxes et la suppression des subventions préjudiciables à l’environnement peuvent contribuer à assainir les finances publiques sans entraver la reprise économique. La stratégie de long terme à l’horizon 2020 esquisse une trajectoire de croissance verte et voit dans l’éco-innovation le lien entre l’amélioration de l’environnement, la croissance économique et le progrès social. Le Japon est à la pointe des technologies de l’environnement et du climat et s’emploie à promouvoir le développement des marchés écologiques et de l’emploi vert. La contraction et le vieillissement de la population représentent un nouveau défi pour les politiques économique et environnementale.

Mise en œuvre des politiques d’environnement - Le Japon a recours à un assortiment de moyens d’action, qui associe mesures réglementaires, économiques et liées à l’information, avec une place privilégiée faite aux accords négociés. Toutefois, sa diversité politique peut gagner en coût-efficacité en élargissant l'utilisation d’instruments basés sur le marché et en promouvant davantage une plus large participation du public dans les prises de décision liées à l’environnement. Le rapport examine également les progrès réalisés dans l’amélioration de la gestion de l’air, particulièrement en milieu urbain, dans le renforcement de la gestion des eaux intérieures et côtières, ainsi que dans la réduction des incidences des produits chimiques sur la santé humaine et sur l’environnement.

Coopération internationale - Le Japon joue un rôle dynamique dans la coopération internationale pour l’environnement. Dans un contexte mondial marqué par les évolutions économiques et politiques, le Japon a accordé une plus grande importance à la coopération régionale et bilatérale en Asie, en particulier dans des domaines comme la pollution atmosphérique transfrontière, la gestion de la pêche et la pollution marine. L’environnement figure en bonne place dans l’aide au développement japonaise. Le Japon a également pris des mesures, de portée nationale et internationale, pour remédier aux problèmes qui se posent à l’interface environnement-commerce par suite des accords multilatéraux sur l’environnement, notamment le commerce de substances appauvrissant la couche d’ozone et de bois tropicaux, ainsi qu’aux répercussions du démantèlement des navires en termes de sécurité et d’environnement.

Changement climatique - L’évolution actuelle des émissions de gaz à effet de serre (GES) représente un défi majeur pour le Japon. L'augmentation des émissions dans les secteurs résidentiel et commercial ont compensé les progrès réalisés dans les secteurs manufacturier et des transports.

 CO2 Émissions de CO2 dues à l’utilisation d’énergie
par secteur d’utilisation finale, a)

 

Téléchargez les données Excel

 

Le progrès technologique et les accords négociés constituent des éléments distinctifs de l’éventail de mesures mis en place par le Japon pour réduire les émissions de GES. En général, les politiques de l’énergie, des transports et du climat se renforcent mutuellement, l’accent étant mis sur l’efficacité énergétique, les sources d’énergie renouvelables, le développement des infrastructures et la R D. La coopération avec les pays en développement et l’adaptation au changement climatique font l’objet d’une attention croissante.

Gestion des déchets et 3r (réduire, réutiliser, recycler) - Ces dix dernières années, le Japon est passé d’une politique de gestion des déchets à une approche intégrée de la gestion des matières et des déchets qui encourage la dématérialisation et une utilisation des ressources efficace. La pénurie de sites de décharges et la dépendance à l’égard des importations de ressources naturelles ont été les principaux moteurs de ce changement: la productivité des ressources a progressé, la quantité de déchets municipaux produits a continué de diminuer et le volume de déchets mis en décharge a baissé de façon spectaculaire. Toutefois, le Japon devrait renforcer le mécanisme de responsabilité élargie des producteurs et développer les systèmes de tarification de la gestion des déchets, afin de réduire les quantités de déchets produits, d’améliorer le taux de recouvrement des coûts, et de prévenir les dépôts illicites de déchets. Face au développement rapide des échanges internationaux de produits recyclables, le système perfectionné de recyclage du Japon laisse apparaître des failles.

Nature et biodiversité - La conservation de la nature, considérée au Japon comme une priorité, est l’un des trois piliers du concept de société durable défini en 2007. Toutefois, la perte de biodiversité se poursuit, et il faut redoubler d’efforts pour rejoindre les bonnes pratiques adoptées dans d’autres pays de l’OCDE. Ce rapport analyse la gestion de la biodiversité dans les zones protégées et les activités menées hors de ces zones qui affectent les espèces et leurs habitats, en particulier l’agriculture, la sylviculture et la pêche.

Les Faits Marquants présentent les principaux faits, chiffres et recommandations qui figurent dans l’Examen environnemental du Japon.

Comment obtenir cette publication

Les lecteurs peuvent accéder à la version complète des Examens environnementaux : Japon 2010 en choisissant parmi les options ci-après :

Informations supplémentaires

 

Plus d'informations sur www.oecd.org/fr/environnement et www.oecd.org/fr/env/examens-pays

 

Travaux de l'OCDE sur le Japon.


www.oecd.org/env/fr/examens-pays/japon2010.htm

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list