Latest Documents


  • 18-October-2016

    English

    Developmental neurotoxicity: OECD/EFSA experts discuss non-animal test methods

    Participants from 15 countries attended the Workshop on Developmental Neurotoxicity: The use of non-animal test methods for regulatory purposes” on 18 October 2016, in Belgium. The event, co-organised by the OECD and the European Food Safety Authority (EFSA), focused on opportunities and challenges related to alternative methods for testing and assessing the DNT potential of chemicals.

    Related Documents
  • 5-October-2016

    English

    OECD Environmental Risk Assessment Toolkit: Tools for environmental risk assessment and management

    Access to practical tools on environmental risk assessment and management of chemicals and description of the workflow of environmental risk assessment and management with links to relevant OECD products that can be used in each step of the workflow.

    Related Documents
  • 20-September-2016

    English

    OECD publishes new and updated Test Guidelines for effects on human health and on environmental species

    The OECD Guidelines for the Testing of Chemicals is a collection of about 150 of the most relevant internationally agreed testing methods used by government, industry and independent laboratories to identify and characterise potential hazards of chemicals. Every year new and updated Test Guidelines are adopted to meet the regulatory needs in OECD member countries. The most recent Test Guidelines were adopted in July 2016.

    Related Documents
  • 25-August-2016

    English

    Climate Impacts in the Sahel and West Africa: Role of Climate Science in Policy Making - West African Papers

    This paper reviews the latest climate projections for West Africa and considers alternative ways in which the knowledge generated from climate science can be understood in the context of preparing for an uncertain future that provides practical help for decision makers.

    Related Documents
  • 5-August-2016

    English

    IOMC Toolbox for Chemical Accidents

    The IOMC Toolbox is a tool enabling countries to identify the most appropriate and efficient actions to solve specific national problems related to chemicals management.

    Related Documents
  • 5-August-2016

    English

    Environment, health and safety briefs

    These four current EHS briefs show the objectives, outcomes and benefits of the Pesticides, (Q)SARs, MAD and PFCs programmes.

    Related Documents
  • 3-August-2016

    English

    Revised Consensus Document on Compositional Considerations for New Varieties of Rice (Oryza sativa): Key Food and Feed Nutrients, Anti-nutrients and other constituents

    The document addresses compositional considerations for new varieties of rice by identifying the key food and feed nutrients, anti-nutrients, and other constituents. A general description of these components is provided including background material on the cultivated rice species, production, consumption, processing and uses of rice, and considerations to be taken into account when assessing new varieties of this crop.

  • 29-juillet-2016

    Français

    Essai n° 478 : Essai de mutation létale dominante chez le rongeur

    L’essai de mutation létale dominante a pour but de détecter si certaines substances chimiques engendrent des mutations résultant d’aberrations chromosomiques dans les cellules germinales. En outre, l’essai de mutation létale dominante se prête bien à l’évaluation de la génotoxicité, car, malgré des variations entre les espèces, les facteurs du métabolisme in vivo, la pharmacocinétique et les processus de réparation de l’ADN sont actifs et contribuent aux réponses. L’apparition d’une mutation létale dominante à la suite d’une exposition à un produit chimique d’essai indique que cette substance a affecté le tissu germinal de l’animal étudié.La LD 478 initiale a été adoptée en 1984. La présente version modifiée de cette ligne directrice reflète plus de trente années d’expérience de cet essai et tient compte des possibilités de l’intégrer ou de le combiner à d’autres essais de toxicité, notamment pour le développement, la reproduction ou encore des essais de génotoxicité; cependant, étant donné les limitations de l’essai et le grand nombre d’animaux utilisés, cet essai n’a pas vocation à être utilisé en première intention, mais plutôt comme méthode d’essai supplémentaire quand il n’existe pas d’alternative pour satisfaire les exigences réglementaire.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 29-juillet-2016

    Français

    Essai n° 458: Essai d'activation transcriptionnelle faisant intervenir le récepteur des androgènes humain transfecté de façon stable pour la détection de l'activité androgénique agoniste et antagoniste des produits chimiques

    Cette Ligne directrice décrit un essai in vitro d’activation transcriptionnelle (TA) faisant intervenir le récepteur des androgènes (AR) humain transfecté de façon stable (ST) pour la détection de l’activité androgénique agoniste et antagoniste des produits chimiques (AR STTA). Cet essai d’activation transcriptionnelle, fondé sur une technique utilisant un gène rapporteur, est un outil in vitro qui fournit des données mécanistiques. Il est utilisé pour déterminer l’activation de signaux ou le blocage du récepteur des androgènes causé par un ligand. Il se peut que certains produits chimiques, selon le type cellulaire, affichent à la fois une activité agoniste et une activité antagoniste et soient connus pour être des modulateurs sélectifs du récepteur des androgènes. Une fois cette liaison établie, le complexe récepteur-ligand subit une translocation vers le noyau où il se fixe à certains éléments de réponse de l’ADN et transactive le gène rapporteur luciférase de luciole, induisant une augmentation de l’expression cellulaire de l’enzyme luciférase. La luciférine est un substrat transformé par l’enzyme luciférase en produit bioluminescent mesurable quantitativement par un luminomètre. Ainsi, l’activité de la luciférase peut être évaluée rapidement et à faible coût à l’aide des nombreux kits d’essai disponibles dans le commerce. Le système d’essai proposé dans cette Ligne directrice utilise la lignée cellulaire AR-EcoScreenTM.
  • 29-juillet-2016

    Français

    Essai n° 487 : Essai in vitro de micronoyaux sur cellules de mammifères

    L’essai micronoyau in vitro est un essai de génotoxicité pour la détection des micronoyaux dans le cytoplasme de cellules en interphase. Les micronoyaux peuvent provenir de fragments de chromosomes acentriques (c’est-à-dire sans centromère), ou de chromosomes entiers qui ne peuvent migrer vers les pôles pendant l’étape d’anaphase de la division cellulaire. L’essai détecte l’activité de substances d’essai clastogènes et aneugènes dans les cellules qui ont subi une division cellulaire au cours ou après l’exposition à une substance d’essai. Cette Ligne directrice prévoit l’utilisation de protocoles, avec et sans cytochalasine B (inhibiteur de polymérisation de l’actine). La cytochalasine B permet l’identification et l’analyse sélective de la fréquence des micronoyaux dans les cellules qui ont complété une mitose, ces cellules étant binucléées. La Ligne directrice permet l’utilisation de protocoles sans blocage de la cytokinèse à condition qu’il soit démontré que la population cellulaire a subi une mitose.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>