Marché du travail, capital humain et inégalités