Statistiques sur le marché du travail

Taux de chômage harmonisés de l'OCDE - Mise à jour : novembre 2016

 

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.3% en septembre 2016

 

Version complète du communiqué (graphiques et tableaux inclus PDF)

 

14/11/2016 - Le taux de chômage de la zone OCDE, à 6.3% en septembre, est stable depuis mai 2016. Dans l’ensemble, 39.5 millions de personnes étaient au chômage dans la zone OCDE, 9.5 millions de moins que lors du pic de janvier 2013, mais toujours 6.8 millions de plus qu’en avril 2008, avant que la crise ne commence à affecter le marché du travail.

Le taux de chômage de la zone euro était à 10.0% en septembre (stable depuis juillet), les plus fortes baisses étant observées en France (baisse de 0.3 point de pourcentage, à 10.2%), en Irlande (baisse de 0.3 point de pourcentage, à 7.9%) et en Belgique (baisse de 0.2 point de pourcentage, à 8.0%), et la plus forte hausse étant enregistrée en Italie (hausse de 0.2 point de pourcentage, à 11.7%).

Le taux de chômage était en hausse de 0.1 point de pourcentage aux États-Unis (à 5.0%) et au Mexique (à 3.9%), et de 0.2 point de pourcentage en Corée (à 4.0%), tandis qu'il était en baisse de 0.1 point de pourcentage au Japon (à 3.0%) et stable au Canada (à 7.0%). Des données plus récentes montrent qu'en octobre, le taux de chômage a diminué de 0.1 point de pourcentage aux États-Unis (à 4.9%), tandis qu'il était stable au Canada pour le deuxième mois consécutif.

Le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) de la zone OCDE a continué de diminuer en septembre (de 0.1 point de pourcentage, à 12.7%), en baisse dans près de trois pays de l'OCDE sur quatre.Dans la zone euro, le taux de chômage des jeunes (à 20.3%) a diminué plus rapidement (de 0.3 point de pourcentage), des hausses n'étant enregistrées qu'en Autriche et au Luxembourg, et les plus fortes baisses cumulées (depuis janvier 2013) étant observées en Grèce, en Irlande, au Portugal, en République slovaque et en Espagne. Toutefois, malgré les baisses récentes, plus d'un jeune actif sur trois était au chômage en Italie (37.1%), en Espagne (42.6%) et en Grèce (42.7% en juillet, le dernier mois disponible). 

  

‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌‌

Lien vers les données - Source : Enquête sur la population active

   

 

Documents connexes