Forum à haut niveau sur l'emploi des jeunes, Oslo, 20-21 Septembre 2010

 

Forum à haut niveau Des Emplois pour les jeunes

conjointement organisé par le Ministère norvégien du travail et l'OCDE,

20-21 septembre, Oslo

 

Quelles sont les principales barrières à l'emploi des jeunes?

 

La crise économique mondiale a sévèrement touché les jeunes mais même lorsque la situation économique est bonne, les jeunes sont plus vulnérables face au chômage que les adultes. Le Forum à haut niveau sur Des emplois pour les jeunes : les défis politiques dans les pays de l'OCDE, organisé conjointement par le Ministère norvégien du travail et l'OCDE, a discuté des mesures décisives que les gouvernements devraient prendre pour améliorer les perspectives d'emploi des jeunes.

 

Resources   Des emplois pour les jeunes
 
L'OCDE a lancé en 2006 un examen sur le thème Des emplois pour les jeunes dans 16 pays (Australie, Belgique, Canada, Danemark, France, Grèce, Japon, Corée, Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Norvège, Pologne, République Slovaque, Espagne, Royaume-Uni et les États-Unis). Cliquez ici pour aller sur la page Des emplois pour les jeunes.
Documents supplémentaires   Video
 

Stefano Scarpetta, directeur adjoint de l'emploi, du travail et des affaires sociales, explique ce que les gouvernements devraient faire pour aider les jeunes sans emploi et éviter l'émergence d'une "génération sacrifiée" (vidéo en anglais).

                                                              

                                                              

S'attaquer à la montée du chômage des jeunes

 

Dans la zone OCDE, le taux de chômage des jeunes (15-24) a progressé de près de 6 points de pourcentage entre mi-2007 et mi-2010 pour atteindre près de 20 % (graphique 1). Il y a environ 4 millions de jeunes au chômage de plus que mi-2007. Dans des pays comme la France et l’Italie, environ un jeune actif sur quatre se retrouve au chômage, alors qu’en Espagne, c’est le cas pour plus de 40% d’entre eux.

 

Empêcher des conséquences négatives à long terme

 

 

On s'attend à ce que le taux de chômage des jeunes reste à un niveau élevé pour les deux années à venir (graphique 2) et de nombreux jeunes chômeurs sont susceptibles de rester longtemps sans emploi.

 

Mettre l'accent sur les jeunes à risque

 

On estime qu'environ 30-40 % des jeunes qui sortent de l'enseignement secondaire supérieur dans la zone de l'OCDE font partie d'une population "à risque", soit parce qu'ils cumulent de multiples désavantages (le groupe des "laissés pour compte"), soit parce qu'ils sont confrontés à des barrières pour trouver un emploi stable (le groupe des "débutants en mal d'insertion") (graphique 3).     

Voir aussi Quintini et Manfredi (2009)

 

                                                               

Ajoutez cette page à vos favoris: www.oecd.org/emploi/jeunes/forum

 

 

 

 

Also Available