Emploi

Développement des compétences et politiques du marché du travail pour une croissance verte

 

Une transition réussie vers une économie plus verte créera de nouvelles possibilités pour les travailleurs, mais également de nouveaux risques. L’enjeu pour les politiques concernant le marché du travail et les compétences est de maximiser les retombées positives pour les travailleurs et d’aider à assurer une juste répartition des coûts de l’ajustement, tout en soutenant également des politiques de croissance verte plus générales (par exemple, en limitant les goulets d’étranglement en matière de qualifications). Les trois principales priorités sont :

  • le soutien d’une réallocation ordonnée des travailleurs des entreprises en déclin vers les entreprises en croissance, tout en réduisant les coûts d’ajustement supportés par les travailleurs privés d’emploi ; 
  • le soutien de l’éco-innovation et la diffusion de technologies vertes, par le renforcement de la formation initiale et de la formation professionnelle, et le souci que des réglementations des marchés de produit indûment rigoureuses ne restreignent pas l’incitation à innover ; 
  • la réforme des systèmes d’impôts et de prestations pour les travailleurs, de telle manière que les pressions sur les coûts générées par les politiques environnementales ne deviennent pas des barrières à l’emploi.

Green jobs engineers wind turbine ©iStockphoto/Thinkstock

Il faut également des politiques en matière de marché du travail et de qualification axées sur la croissance verte, notamment des formations de complément pour les travailleurs en milieu de carrière qui doivent s’adapter à des façons de travailler plus écologiques et egalement faire en sorte que les hommes et les femmes soient tout aussi bien préparés au passage à une économie plus verte et que les uns et les autres bénéficient des nouvelles possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat.

La sous-représentation des femmes dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques dans l’enseignement supérieur limite directement les possibilités dont celles-ci disposent pour participer à un marché du travail « vert » en expansion. Dans la majorité des pays de l’OCDE, moins de 30 % des diplômes d’enseignement supérieur dans les domaines de l’ingénierie, de la production manufacturière et de la construction et environ 40 % des diplômes d’enseignement supérieur dans les disciplines scientifiques sont attribués à des femmes. Les différences entre les sexes dans ces choix de filières sont encore plus marquées dans les programmes de formation professionnelle. Si un contenu vert n’est introduit que dans les programmes de formation professionnelle axés sur les sciences et l’ingénierie, une forte proportion de femmes ne bénéficiera pas de cette formation et sera privée de la possibilité d’acquérir les compétences requises pour les nouveaux emplois verts.

S’agissant de la demande, une étude de l’OCDE auprès des petites et moyennes entreprises indique que les entreprises ne sont souvent pas suffisamment sensibilisées à la nécessité de qualifications vertes pour l’avenir et que leur investissement dans la formation verte ou dans les activités à forte intensité de connaissances vertes est souvent limité, tout comme leur sensibilisation à l’impact des réglementations sur leur branche d’activité.

Quelles seraient les incidences sur l’emploi de politiques à l’égard du changement climatique ?


Une étude utilisant le modèle de l’OCDE ENV-Linkages montre qu’un système d’échange d’émissions bien conçu pourrait fortement réduire les émissions de GES tout en permettant une poursuite de la croissance du PIB (bien qu’à un rythme légèrement plus faible). Ces modélisations indiquent également de faibles impacts nets sur l’emploi total, mais d’autres études suggèrent des gains plus importants si des politiques adéquates sont mises en place. Ces études montrent aussi que la croissance verte pourrait être une arme puissante pour aider les économies en développement dans leur lutte contre le sous-emploi.


L’élément clé, c’est la mobilité, avec des travailleurs capables de se déplacer aisément depuis les secteurs où l’emploi diminuerait, notamment les industries basées sur les énergies fossiles, vers des secteurs comme les industries des énergies renouvelables dans lesquelles les possibilités d’emploi augmenteraient rapidement. Les pays exportant des énergies fossiles seraient les plus touchés.


Le modèle de l’OCDE démontre que l’impact des politiques d’atténuation des GES sur la croissance du PIB est faible quand le marché du travail s’ajuste en souplesse aux possibilités et suppressions d’emplois, mais que les coûts augmentent de façon significative quand les travailleurs dans les secteurs en déclin deviennent inemployables ailleurs, de par une incapacité à changer et un manque de flexibilité des marchés du travail. Un moyen de combiner la politique environnementale avec des mesures destinées à aider les travailleurs à tirer parti des nouveaux débouchés serait d’utiliser les recettes générées par les taxes sur le carbone pour réduire les taxes sur le revenu du travail. Il pourrait en résulter un « double dividende » sous la forme d’une réduction des émissions de GES et d’une augmentation de l’emploi.

Évolutions sectorielles de l’emploi avec des politiques ambitieuses d’atténuation du changement climatique, pays de l’OCDE

Écart en % par rapport au scénario de statu quo en 2030

Évolutions sectorielles de l’emploi avec des politiques ambitieuses d’atténuation du changement climatique, pays de l’OCDE - écart en % par rapport au scénario de statu quo en 2030.

Un questionnaire de l’OCDE adressé aux ministères du travail et de l’emploi révèle qu’environ 60 % des pays ayant répondu ont mis en œuvre au moins une mesure en faveur de la croissance verte visant le marché du travail, le plus fréquemment dans le domaine de la formation.

Pour en savoir plus

 

 

 

Featured video

LEED Programme (Local Economic and Employment Development) - case study Cantabria (Spain)

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe