Partager

Centre pour des environnements pédagogiques efficaces (CELE)

Système « Green Star » de notation des installations scolaires

 

Par Andrew Tidswell, Department of Education and Children's Services, Australie


Différents outils de notation « Green Star » sont utilisés dans de nombreux pays pour améliorer la conception et la gestion des écoles et des établissements d’enseignement supérieur. Les informations suivantes résument les caractéristiques du système utilisé par le GBCA (Green Building Council of Australia) en Australie, mais les principes généraux sont applicables aux autres systèmes.


Bien que chaque pays possède ses propres outils d’évaluation, les différents systèmes présentent de nombreuses similitudes et offrent le même type d’avantages. Les plus courants sont le système du GBCA, la méthode d’évaluation environnementale du Building Research Establishment (BREEAM) et le système LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).


Les avantages du système « Green Star »

  • Norme et langage communs pour l’évaluation des bâtiments « verts ».
  • Conception globale intégrée des bâtiments.
  • Reconnaissance de l’environnement comme élément moteur.
  • Identification de l’impact des constructions sur l’ensemble du cycle de vie.
  • Sensibilisation aux avantages de « l’écoconstruction».
  • Transformation du cadre bâti et réduction de l’impact environnemental du développement.

 

Les avantages des bâtiments scolaires « verts »

  • Réduction de la consommation d’eau et d’énergie, des déchets, des émissions de gaz à effet de serre et de l’utilisation des ressources.
  • Assainissement du milieu intérieur et extérieur.
  • Amélioration des résultats scolaires.
  • Réduction du stress du personnel et des élèves.
  • Réduction des coûts de fonctionnement.
  • Utilisation des équipements pour l’éducation environnementale et comme vecteur de changement culturel au sein de la collectivité.

 

 Les bâtiments consomment :  Les bâtiments produisent :
 32 % de l’ensemble des ressources  40 % des déchets
 12 % de l’eau  40 % des rejets atmosphériques
 40 % de l’énergie   

 
Mieux gérer la consommation d’eau et d’énergie ainsi que la qualité de l’environnement intérieur peut réduire les coûts d’environ 60 %.

 

Énergie

  • Pas de fluides frigorigènes ni de substances appauvrissant la couche d’ozone.
  • Pas de fluides frigorigènes, ou uniquement ceux présentant un faible potentiel d’effet de serre.
  • Détection des fuites de fluides frigorigènes.
  • Réduction de la pollution lumineuse.
  • Pas de refroidisseurs atmosphériques.
  • Installation de compteurs d’énergie pour surveiller et gérer la consommation.
  • Gestion et traitement des eaux pluviales avant sortie du site.
  • Réduction des rejets dans les égouts.

 

Eau

  • Réduction de la consommation d’eau potable.
  • Installation de compteurs d’eau pour les principales utilisations.
  • Irrigation des espaces paysagers avec de l’eau non potable, utilisation de systèmes d’irrigation économes en eau et adoption du concept « Xeriscape »TM pour les jardins.
  • Pas de refroidisseurs atmosphériques ni de refroidissement par évaporation.
  • Système spécial de stockage d’eau pour la sécurité-incendie.
  • Utilisation d’eau non potable pour alimenter les toilettes et les laboratoires.

 

Qualité de l’environnement intérieur

  • Ventilation par l’air extérieur et renouvellement efficace de l’air.
  • Installation de systèmes de surveillance des émissions d'acide carbonique et de composés organiques volatils.
  • Optimisation de la lumière du jour, mais réduction de l’éblouissement.
  • Niveaux d’éclairage conformes aux normes reconnues, sans dépassement.
  • Installation de ballasts haute fréquence pour lampes fluorescentes.

 

Certification « Green Star »

Les systèmes de notation « Green Star » permettent de suivre les performances environnementales de la conception et de l’exploitation des bâtiments. La certification officielle « Green Star » requiert le paiement à une tierce partie des frais d’évaluation et d’accréditation. Une note provisoire est attribuée en fonction de la conception des bâtiments et la certification est délivrée sur évaluation après un an d’usage, aux niveaux présentés ci-dessous. La notation se base sur des scores d’un maximum de 105 (score de 100 + 5 pour l’innovation).

  • Meilleures pratiques : certification 4 étoiles (score de 45 à 59).
  • Excellence : certification 5 étoiles (score de 60 à 74).
  • Leadership mondial : certification 6 étoiles (score de 75 à 100).

 

Pour en savoir plus, contacter :
Andrew Tidswell
Senior Policy Adviser
Asset Policy and Capital Programs
Department of Education and Children's Services
Adelaide, South Australia
Tél. : 61 8 8226 1731
Télécopie : 61 8 8231 2358
tidswell.andrew@saugov.sa.gov.au

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)