Economie

Suisse - Résumé des projections économiques (novembre 2014)

 

La croissance économique devrait s’accélérer peu à peu en 2015-16. Après un récent accès de faiblesse, la consommation semble devoir repartir à la faveur d’un regain de confiance et d’une hausse des salaires réels dans un contexte d’amélioration soutenue de l’emploi. Les exportations devraient bénéficier de la dépréciation de la monnaie et du raffermissement progressif de la croissance mondiale. La faiblesse des prix des produits de base et les excédents de capacité qui subsistent dans l’économie ont retardé la sortie de la déflation.


Il faudra sans doute maintenir le plafond de change pour éviter l’appréciation du franc et aider la politique monétaire accommodante à ancrer les anticipations d’inflation positives. Si la croissance continue de décélérer, les autorités disposeront d’une marge de manoeuvre budgétaire. L’augmentation des financements destinés à l’enseignement préscolaire et la hausse des taux de diplômés de l’enseignement supérieur renforceraient les gains de productivité.

Note: Toutes les données pour les définitions se réfèrent aux standards internationaux comparables et peut différer dans certains cas spécifiques à partir des définitions communes nationales.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Suisse

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

 

 

Also Available