Economie

Slovénie - Résumé des projections économiques (novembre 2015)

 

La croissance économique prendra appui sur l’essor des exportations et sur le redressement progressif de la consommation privée et de l’investissement. L’amélioration du marché du travail entraînera une hausse des revenus et le secteur des entreprises, en meilleure santé, stimulera l’investissement et la compétitivité. La croissance marquera le pas temporairement en 2016, compte tenu du ralentissement prévisible de l’investissement dû à la diminution des fonds provenant de l’UE. Le chômage refluera progressivement, mais le volant résiduel de capacités inemployées permettra de contenir l’inflation.

La poursuite des restructurations d’entreprises et le traitement des derniers prêts improductifs en vue de revitaliser l’activité de crédit demeurent des priorités. Il faut poursuivre les efforts d’assainissement budgétaire étant donné le niveau élevé et croissant de la dette publique. Des mesures permanentes sont impératives pour donner un coup d’arrêt à la dépense publique, mais il faut en même temps protéger le revenu des plus pauvres. Des réformes structurelles bien pensées dans l’éducation, la santé et l’administration publique pourraient générer des économies sans mettre en péril la prestation des services. Les tensions suscitées par le vieillissement de la population pourraient être atténuées en augmentant le taux d’activité des jeunes et des seniors. L’allégement des obligations réglementaires, la poursuite du programme de privatisations et le développement de l’investissement direct étranger donneraient un coup de pouce supplémentaire à la croissance.

Les émissions de gaz à effet de serre par habitant se situent en deçà de la moyenne de l’OCDE. L’augmentation des émissions générées par un intense trafic de transit international sur les routes a pu être compensée, ces dernières années, par la diminution des émissions du secteur de l’énergie. La taxation implicite du CO2 est élevée, mais les taux effectifs d’imposition varient selon les sources d’énergie. Les mesures qui favorisent les émissions, comme de faibles taux d’imposition sur certaines formes d’énergie, devraient être supprimées progressivement. Le gouvernement a pris des dispositions pour soutenir le déploiement d’énergies à bas carbone et les programmes d’économies d’énergie, mais il pourrait accompagner ce mouvement en favorisant l’augmentation des dépenses du pays, actuellement plus que modestes, dans la R-D consacrée aux énergies.

Note pays PEimage ou texte

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique de la Slovénie

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)