Economie

Répondre à la crise : construire une économie plus forte, plus saine et plus juste

 

Alors que nous faisons face à une récession sans précédent ces dernières décennies, l'OCDE agit pour aider les gouvernements à atténuer l'impact de la crise, notamment les plus touchés d'entre eux, et poser les fondations d'une économie mondiale plus forte pour les générations à venir.

 

Notre réponse stratégique à la crise couvre deux domaines principaux. Nous insistons sur le besoin d'aligner la réglementation avec les mesures d'incitation dans le secteur financier pour garantir une surveillance plus étroite et une meilleure gestion des risques. Nous recommandons également aux gouvernements d'examiner et de moderniser leurs politiques nationales et d'améliorer la coordination internationale afin de restaurer les conditions de la croissance économique .

 

Presque tous les pays de l'OCDE peuvent mettre en place des poliques structurelles qui pourraient potentiellement favoriser la croissance sur le court et long terme. Parmi elles, citons la réforme des réglementations anticoncurrentielles sur le marché des produits, la réduction de la charge fiscale pour les travailleurs à faible revenus ainsi que la mise en place de programmes de formation obligatoire pour les personnes sans emploi. 


Indépendamment de ces mesures, nous devons repenser le mode de fonctionnement de l'économie mondiale. Notre objectif est d'avoir une économie mondiale plus forte mais aussi plus saine et plus juste.


Plus forte – Revitaliser l’économie en :

  • améliorant la réglementation
  • renforçant le gouvernement d’entreprise
  • encourageant l'innovation
  • favorisant les échanges, l’investissement et la concurrence
  • mettant en place les politiques nécessaires à une croissance durable


Plus saine – Rétablir la confiance dans la mondialisation en :

  • œuvrant à plus de transparence et d’intégrité
  • luttant contre la corruption et le blanchiment de capitaux
  • combattant la fraude fiscale
  • s’attaquant au changement climatique

 

Plus juste – Partager les fruits de la prospérité en :

  • augmentant l’emploi et en améliorant l’inclusion sociale
  • agissant pour le développement
  • assurant l’éducation et les soins de santé


Une fois ces conditions remplies, nous serons en mesure de retrouver le chemin d'une croissance durable et de la prospérité. Le long terme commence maintenant. Nous ne devons pas perdre de temps.

 

Documents complémentaires :

 

>> Documents preparés pour la réunion de l'OCDE au niveau ministériel en juin 2009 :

>> Documents plus anciens :

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)