Economie

France - Résumé des projections économiques (novembre 2016)

 

Note complète en PDF

 

La croissance du PIB devrait repartir progressivement à la hausse pour s’établir à 1.6 % d’ici 2018, sur fond de baisses d’impôts et d’accélération des créations d’emplois qui soutiendront la consommation privée. L’investissement des entreprises devrait également se redresser, bénéficiant de l’allègement de la fiscalité et de la faiblesse des taux d’intérêt. Le taux de chômage devrait quant à lui continuer de diminuer graduellement grâce à la baisse des cotisations de sécurité sociale, aux aides à l’embauche et à une forte montée en régime des formations offertes aux demandeurs d’emploi. Avec la persistance du sous-emploi des ressources, l’inflation restera modérée.


La réduction continue du coût du service de la dette et une certaine modération des dépenses devraient permettre de ramener le déficit budgétaire à un peu moins de 3 % du PIB en 2018. Les baisses d’impôts et de cotisations sociales ont eu pour effet de réduire le coût de la main-d’oeuvre et d’améliorer le climat de l’investissement. La loi Travail récemment adoptée précise les conditions de licenciement et fait une place plus importante aux accords d’entreprise en ce qui concerne la durée du travail.

En France, le rapport des dépenses publiques au PIB, qui ressort à 57 %, est l’un des plus élevés de l’OCDE, et son financement implique d’importants prélèvements fiscaux. L’orientation générale de la politique budgétaire est largement neutre sur la période couverte par les prévisions. Toutefois, de nouvelles réductions des prélèvements fiscaux et sociaux devraient être engagées dès maintenant pour stimuler l’économie et faire baisser plus rapidement le chômage. À plus long terme, pour alléger la charge fiscale, les autorités devraient continuer de freiner les dépenses, en s’attachant davantage à limiter les inefficiences et les dépenses non prioritaires. Il importe à cette fin de poursuivre les efforts pour mieux cibler les dépenses sociales et réduire le nombre des collectivités territoriales ainsi que les doublons dans la répartition de leurs compétences.

 

 >> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)