Etudes économiques par pays

Etude économique de la Slovénie 2013

 

Synthèse de l'etude économiques de la Slovénie

Études économiques de lOCDE: Slovénie 2013

Librairie

 

La Slovénie est durement frappée par un cycle de forte expansion et de récession, aggravée par le retard accumulé dans les réformes et la crise de la dette souveraine dans la zone euro. Le désendettement du secteur privé et public pèsent sur la croissance dans un contexte de conditions financières tendues, de chômage en hausse et d’exportations en berne. Bien que d’importantes réformes aient été adoptées en 2012 et au début de 2013, d’autres réformes de grande envergure et dans les meilleurs délais sont nécessaires pour restaurer la confiance et éviter les risques de récession prolongée et de restrictions d’accès aux marchés de capitaux.

 La Slovénie est confrontée à une grave crise bancaire, résultant d’une prise de risques excessifs, d’une mauvaise gouvernance et d’instruments de supervision peu efficaces. La création d’une structure de défaisance, la BAMC (Bank Asset Management Company), pour cantonner les actifs bancaires dépréciés va dans le bon sens, mais le manque de transparence et la possibilité d’une ingérence politique constituent un risque. Les principaux résultats de nouveaux tests de résistance doivent être publiés, suivis de la recapitalisation et privatisation des banques publiques. Les entreprises sont lourdement endettées, ce qui nécessite une amélioration des procédures de règlement de faillite, mais des investissements directs étrangers plus importants permettraient également de lisser le désendettement des entreprises.

Le taux des prêts non performants est élevé

Téléchargez les données du graphique en Excel

Les autorités ont adopté une trajectoire ambitieuse d’assainissement des finances publiques, mais la position budgétaire n’est pas encore viable. Le déficit budgétaire s’est nettement creusé pendant la récession et le redressement des finances publiques s’est révélé difficile, en dépit d’un progrès marqué en 2012, contribuant à des tensions sur le marché de la dette souveraine. La réforme du régime des retraites adoptée récemment est un pas encourageant, mais des réformes audacieuses supplémentaires s’imposent pour contenir la hausse à venir des coûts du vieillissement et stabiliser la dette publique. Pour gagner en crédibilité, les autorités ont adopté une trajectoire d’assainissement budgétaire ambitieuse louable, mais elles s’en remettent jusqu’à présent beaucoup trop à des mesures temporaires, à des coupes générales dans la masse salariale du secteur public et à des réductions dans les dépenses discrétionnaires. Les efforts d’assainissement budgétaire doivent être centrées sur des mesures permanentes tout en laissant jouer les stabilisateurs automatiques.

Une restructuration des dépenses de sécurité sociale aiderait à assurer la viabilité des finances publiques. S’il est opportun d’augmenter les dépenses sociales pour amortir les effets d’une récession profonde, les inégalités de revenu sont d’ores et déjà relativement faibles en Slovénie et laissent donc une marge de manœuvre pour réorganiser l’État-providence sans sacrifier la qualité des services publics. Malgré des avancées récentes en matière de mise sous conditions de ressources des transferts monétaires grâce à un vaste système électronique, les critères d’admissibilité pourraient être encore durcis. S’agissant des dépenses de santé, elles sont conformes au niveau de développement économique du pays, mais la prestation des soins aux patients hospitalisés pourrait être rationalisée. Dans le secteur de l’éducation, les capacités sont excédentaires dans l’enseignement préscolaire et les cycles de scolarité obligatoire, tandis que les dépenses affectées à l’enseignement supérieur sont régressives dans leur répartition entre les catégories de revenu. Enfin, en dépit d’une diminution récente des allocations de chômage, le niveau élevé des taux d’imposition effectifs moyens, en partie imputable à la générosité des prestations sociales, est un frein à l’insertion dans l’emploi des inactifs et des chômeurs.

La croissance potentielle a fléchi notablement depuis le début de la crise. Stimuler la croissance potentielle nécessite des réformes structurelles, mais l’économie politique des réformes a été difficile, en raison notamment du recours aisé à un referendum pour bloquer l’adoption d’une loi. Aussi le débat en cours sur l’introduction de critères plus stricts pour encadrer le recours au referendum est une bonne chose. La concurrence sur les marchés de produits n’est pas suffisamment vive – du fait notamment de l’importance de l’actionnariat public et de l’insuffisance des ressources de l’Office de protection de la concurrence – pour faciliter les ajustements économiques. Le marché du travail manque de flexibilité, encore qu’une amélioration soit attendue par suite de l’adoption récente d’une réforme visant à atténuer sensiblement le dualisme actuel.

Cliquez pour accéder aux données en Excel (anglais)

- Key macroeconomic developments
- Debt of non-financial corporations and households
- Capital adequacy ratios
- Public ownership is large and foreign direct investment is low
- Fiscal deficit and its structural components
- Gini coefficients of inequality of market and disposable incomes
- Inactivity and unemployment traps are large
- Challenges related to population ageing are immense
- Labour force participation rate of older workers is low
- Product market regulation in professional services

Des informations complémentaires sur cette étude peuvent être obtenues auprès du Bureau de la Slovénie du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Le projet de rapport du Secrétariat a été établi pour le Comité par Rafał Kierzenkowski et Olena Havrylchyk sous la direction de Pierre Beynet. La recherche statistique a été assurée par Desney Erb. Cette Étude a également bénéficié de la collaboration de consultants extérieurs.
 

A propos des Études économiques


Etudes économiques précédentes de la Slovénie

Les Etudes économiques et le Comité EDR (Comité d'examen des situations économiques et des problèmes de développement)

Calendrier des réunions EDR

Contactez-nous

Themes


Etudes économiques

Réformes économiques

Projections économiques

Réglementation des marchés de produits

Données et Indicateurs


Indicateurs de réglementation des marchés de produits

Projections - variables clés

Data lab

Liens utiles


Glossaire économique

External links to macroeconomic reports and data

Département des affaires économiques de l'OCDE

Plus sur la Slovénie

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe