Etudes économiques par pays

Etude économique de la Nouvelle Zélande 2013

 

Synthèse de l'etude économique de la Nouvelle-Zélande

 Études économiques de lOCDE : Nouvelle-Zélande 2013
Librairie

 

L’économie néo‑zélandaise commence à repartir quelque peu à la hausse, la reconstruction post‑sismique, l’investissement des entreprises et les dépenses des ménages s’accélérant. Des risques pour la croissance subsistent toutefois, du fait du niveau de l’endettement privé, de la faiblesse de la demande extérieure, d’importants déséquilibres extérieurs, de l’instabilité des termes de l’échange, d’une grave sécheresse et d’un taux de change qui semble surévalué. Le principal enjeu structurel va être de créer les conditions qui inciteront à un transfert de ressources vers des sources de prospérité plus durables. Le revenu par habitant se situe bien en deçà de la moyenne de l’OCDE et la croissance de la productivité est en berne depuis longtemps. Le relèvement durable et équitable des niveaux de vie va nécessiter des réformes structurelles pour améliorer les chiffres de la productivité et la qualité du capital humain.

Les écarts de PIB par habitant et de productivité demeurent importants
Écarts par rapport à la moitié supérieure des pays de l’OCDE1, en pourcentage

1. Pourcentage d’écart par rapport à la moyenne simple des 17 premiers pays de l’OCDE en termes de PIB par habitant,
de PIB par heure travaillée et de  RIB par habitant (en PPA constantes de 2005)
Source : OCDE (2013), Réformes économiques 2013 ; Objectif croissance, Éditions OCDE.

Télechargez les données en Excel

 

Les politiques macroéconomiques ont trouvé le juste équilibre entre le soutien à la reprise et l’assurance de la viabilité à moyen terme des mesures. La politique monétaire est suffisamment accommodante étant donné le haut niveau de change, la faiblesse de la croissance de l’emploi et une inflation modérée. Toutefois, la demande intérieure se raffermit et les tensions sur les prix du fait de la reconstruction post‑sismique et des marchés de l’immobilier vont sans doute se durcir. Le système bancaire, en grande partie australien, se porte bien et surveillé de manière efficace, mais la montée des prix de l’immobilier pourrait constituer un risque pour la stabilité financière. L’assainissement des finances publiques est en cours pour restaurer les excédents. Parvenir à réduire durablement la dette publique constituera un bon point de départ pour faire face aux tensions que fait peser le vieillissement démographique sur les coûts à long terme. Cette réduction de l’endettement aura également tendance à faire progresser les taux d’épargne nationaux et à atténuer par là même les vulnérabilités extérieures.

Les responsables politiques sont de plus en plus en phase avec les questions d’équité sociale et de protection sociale. Même si la Nouvelle‑Zélande se classe parmi les meilleurs dans plusieurs dimensions du bien‑être, certaines affichent une forte dispersion. La capacité de redistribution du système de prélèvements et de prestations avoisine la moyenne de l’OCDE. Pour atténuer l’impact de budgets de protection sociale désormais soumis à la rigueur, des réformes sont en cours pour améliorer la définition des priorités, le rapport coût‑efficacité et la cohérence des services assurés par l’État. Des changements dans la fiscalité et les dépenses pour soutenir le rôle de la politique budgétaire dans la croissance, l’équité et l’environnement demeurent une nécessité. Les réformes de la protection sociale s’emploient à réduire la dépendance à long terme vis‑à‑vis des prestations sociales en mettant l’accent sur l’éducation et la formation des jeunes en situation à risque, en soumettant les prestations servies aux bénéficiaires à des conditions plus strictes et en renforçant les obligations de rendre des comptes des prestataires publics et privés. Enfin, l’amélioration de la situation des minorités numériquement importantes que sont les Maoris et les insulaires du Pacifique au regard de l’éducation, de la santé, de l’emploi et de la protection sociale est impérative pour réduire les disparités sociales.

Doper la productivité est essentielle aux perspectives de croissance à long terme. La faible intensité des échanges et la faible présence du pays dans les chaînes de valeur mondiales donnent à penser que la Nouvelle‑Zélande ne récolte pas pleinement les bénéfices de la mondialisation en termes de gains de productivité, en partie à cause, peut-être, d’une surévaluation persistante du taux de change. Il est possible que des inefficiences dans l’infrastructure des technologies de l’information et de la communication nuisent à la connectivité internationale du pays. Le flou de sa réglementation pourrait freiner la compétitivité et les possibilités d’investissement étranger. Parallèlement, la faiblesse de la recherche‑développement peut aussi être un frein à l’adoption des technologies et des idées de l’étranger. En règle générale, la Nouvelle‑Zélande fait bon usage d’un capital naturel en abondance, ce qui est de bon augure pour la viabilité à long terme de sa croissance. En l’absence d’objectifs d’émissions adoptés au niveau international, les signaux émis par les prix du carbone demeurent inaudibles et la fiscalité semble favoriser l’exploration des combustibles fossiles.

Il existe des faiblesses dans les transitions de l’école au travail, notamment parmi les minorités ethniques, qui sont un frein au développement et à l’exploitation du capital humain de la nation. La distribution des résultats aux tests normalisés fait apparaître une longue « queue » d’élèves sous‑performants, en dépit du haut niveau des scores moyens. Le taux de décrochage scolaire, élevé, est une préoccupation et sa baisse rapide est inscrite dans les priorités des pouvoirs publics pour la croissance. L’insuffisance de qualifications scolaires engendre du chômage parmi les jeunes, qui s’est fortement aggravé depuis le début de la crise, et une proportion élevée de jeunes ne sont ni scolarisés, ni en emploi ou en formation. Les autorités ont choisi d’améliorer la qualité de l’enseignement pour réduire les disparités dans les résultats scolaires. Elles ont également créé de nouvelles filières professionnelles pour mobiliser les jeunes en situation à risque et renforcer les liens entre l’école et le travail.

Cliquez pour accéder aux données en Excel 

- Indicateurs macroéconomiques
- Indicateurs de bien être
- Recettes de la fiscalité environnementale
- Les non qualifiés et les minorités ethniques paient le plus lourd tribut à la montée du chômage
- Taux NEET parmi les 15-24 ans
- Les rendements marchants de l'éducation sont relativement faibles
- De fortes moyennes, mais aussi un haut degré de dispersion, caractérisent les résultats de la Nouvelle-Zélande à l'enquête PISA
- Contributions à la croissance du PIB réel par habitant (USD constants, PPA 2005)
- Intensité des échanges¹
- Soutien financier aux investissements de R-D privés
- Patrimoine total par habitant
- Niveau d'études des 25-64 ans

Des informations complémentaires sur cette étude peuvent être obtenues auprès du Bureau de la Nouvelle Zélande du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Le projet de rapport du Secrétariat a été préparé par Alexandra Bibbee et Calista Cheung sous la Direction de Peter Jarrett. La recherche et l'assistance statistiques ont été assurées par Françoise Correia.

A propos des Études économiques


Etudes économiques précédentes de la Nouvelle-Zélande

Les Etudes économiques et le Comité EDR (Comité d'examen des situations économiques et des problèmes de développement)

Calendrier des réunions EDR

Contactez-nous

Themes


Etudes économiques

Réformes économiques

Projections économiques

Réglementation des marchés de produits

Données et Indicateurs


Indicateurs de réglementation des marchés de produits

Projections - variables clés

Data lab

Liens utiles


Glossaire économique

External links to macroeconomic reports and data

Plus sur la Nouvelle Zélande

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe