Etudes économiques par pays

Etude économique du Mexique 2013

 

 Synthèse de l'étude économique du Mexique   Estudio Económico de México 2013

OECD Economic Surveys: Mexico 2013 | OECD Free preview | Powered by Keepeek Digital Asset Management

Cliquez pour lire

 

Le nouveau gouvernement a arrêté un programme ambitieux de réformes économiques et sociales (dont l’un des principaux éléments est son récent Pacto por México), pour lequel il a obtenu un large soutien politique. Les politiques menées ces quelques dernières années ont permis au pays d’enregistrer des performances macroéconomiques et financières satisfaisantes, mais la croissance économique reste insuffisante et il faut faire davantage pour améliorer le bien-être. La présente Étude économique expose les réformes destinées à relever les niveaux de revenu et à améliorer les conditions sociales au Mexique.

 

 

Afin de renforcer la croissance économique à long terme en améliorant la productivité et l’accumulation des facteurs, des réformes structurelles seront requises dans de multiples domaines institutionnels, car nombre des problèmes sont interdépendants. Il faudra notamment donner suite aux réformes déjà adoptées, qui doivent être mises en œuvre –– notamment dans les domaines clés du marché du travail, de la concurrence et de l’éducation. Toutefois, l’effet de ces réformes est fortement atténué par un emploi informel généralisé et des institutions juridiques déficientes, qui diminuent l’efficacité des politiques et font obstacle aux gains de productivité. De nouvelles législations et réformes réglementaires sont requises pour supprimer les obstacles à l’entrée aux marchés, réduire la corruption et rendre plus efficace le système de justice civile.

 Mexico Survey 2013 graph

 Téléchargez les données en Excel

Les pressions s’exerçant sur les ressources naturelles et l’environnement doivent être prises en compte, à l’heure où le Mexique cherche à stimuler sa croissance économique. Les coûts de la dégradation de l’environnement ont représenté 5 % du PIB en 2011 et le pays a fait moins de progrès que les autres pays de l’OCDE dans le découplage des émissions de CO2 et de la croissance économique. Les pouvoirs publics ont fixé des objectifs ambitieux de réduction des émissions, dont la réalisation exigera de nouveaux instruments d’action. La suppression des subventions aux combustibles fossiles et l’introduction d’une tarification du carbone seraient les moyens les plus efficaces par rapport aux coûts d’atteindre ces objectifs, alors que des normes d’émissions plus strictes ont aussi un rôle à jouer pour diminuer les émissions dans le secteur des transports.

‌ Si la politique budgétaire reste prudente, l’endettement public s’est accru durant la récession, comme dans les autres pays, et le budget public est trop tributaire du pétrole. Le risque d'une baisse de la production de pétrole, sans une réforme de l'énergie, représente une menace pour la stabilité budgétaire. Des amortisseurs budgétaires devraient être reconstitués au fil du temps pour protéger l’économie contre d’éventuels imprévus. Le passage à une nouvelle règle budgétaire est aussi souhaitable pour réduire le caractère partiellement procyclique du cadre actuel. En outre, l’efficacité du régime fiscal, qui ne lève pas suffisamment de recettes pour lutter contre la pauvreté, développer le capital humain et construire des infrastructures, pourrait être renforcée en élargissant l’assiette d’imposition. Il est indispensable d’évaluer et de supprimer les dépenses fiscales et les régimes spéciaux d’imposition, notamment ceux qui érodent la base de l’impôt sur le revenu des sociétés, comme celui applicable aux maquiladoras. En outre, le système de fédéralisme budgétaire, tel qu’il fonctionne actuellement au Mexique, comporte des lacunes importantes, les États et les communes étant trop tributaires des transferts fédéraux pour financer leurs dépenses. L’administration fédérale devrait durcir les contraintes budgétaires pesant sur les administrations infranationales en limitant les nouvelles augmentations des transferts et en évitant des transferts extraordinaires. En outre, des plafonds d’endettement et une restriction des déficits devraient être instaurés pour empêcher des emprunts non tenables par les administrations locales

Des progrès remarquables ont été réalisés dans la réduction de la pauvreté et de l’inégalité au cours des quinze dernières années. Pourtant, les indicateurs sociaux restent peu favorables par rapport aux autres pays et la pauvreté s’est de nouveau accrue durant la récession. Le Mexique doit renforcer ses politiques sociales pour parvenir à une distribution du revenu moins inégale. Il importe de tirer parti des programmes existants, car Oportunidades, Seguro Popular et 70 y más ont généralement atteint leurs objectifs et devraient être élargis. Cependant, un renforcement sensible du filet de sécurité sociale sera coûteux, de sorte que l’amélioration de l’efficacité du système actuel par la réduction des chevauchements entre les nombreux programmes et l’évaluation de leur efficacité sera essentielle. Il serait aussi utile de mettre en place un système d’indemnisation du chômage.

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau du Mexique du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Sean Dougherty, Aida Caldera Sanchez et Carla Valdivia et sous la direction de Patrick Lenain. La recherche statistique a été effectuée par Roselyne Jamin.

www.oecd.org/eco/etudes/mexique-2013.htm

A propos des Études économiques


Etudes économiques précédentes du Mexique

Les Etudes économiques et le Comité EDR

Calendrier des réunions EDR

Contactez-nous

Themes


Etudes économiques

Réformes économiques

Projections économiques

Réglementation des marchés de produits

Données et Indicateurs


Indicateurs de réglementation des marchés de produits

Projections - variables clés

Data lab

Liens utiles


Glossaire économique

External links to macroeconomic reports and data

Département des affaires économiques de l'OCDE

Plus sur le Mexique

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe