Etudes économiques par pays

Étude économique de l'Union européenne 2012

 

Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

L’Union européenne doit affronter les conséquences de la crise économique et s’orienter vers une croissance plus forte, plus équitable et plus respectueuse de l’environnement. L’économie de l’UE à 27 connaît une grave récession causée par le problème de la dette souveraine dans la zone euro et par la persistance de difficultés au lendemain de la crise financière (voir l’Étude économique de la zone euro). À plus long terme se dessine la perspective d’un affaiblissement de la croissance par rapport aux vingt dernières années, sous l’effet du vieillissement de la population et d’un ralentissement des gains de productivité. Les faiblesses structurelles des marchés du travail et des produits concourent à l'évolution médiocre de la productivité et de l’emploi, ainsi qu’à l’atonie de la croissance. Une accélération de la croissance contribuerait à rendre le niveau actuel de la dette publique plus viable, tout en offrant une marge de manœuvre supplémentaire pour relever les défis sociaux et environnementaux.

Un programme ambitieux de réformes structurelles est nécessaire. Pour supprimer les obstacles à la croissance qui relèvent de l’action publique, il faut prendre une série de mesures de nature à améliorer la productivité et le taux d’emploi. L’UE s’est elle-même fixé des objectifs ambitieux dans le cadre de la stratégie Europe 2020. Nombre des réformes qui s’imposent exigent une évolution des politiques et des institutions nationales. Les instruments d'action dont dispose l’UE peuvent apporter une contribution importante à la croissance en œuvrant pour créer les conditions et les incitations nécessaires aux réformes nationales. En outre, dans le domaine de l’innovation, l’amélioration de la politique communautaire et la coordination des politiques nationales ainsi que la poursuite de l’ouverture des marchés de l’UE aux échanges favoriseraient une croissance pérenne.

Le renforcement du Marché unique doit être au cœur des actions de l’UE destinées à stimuler la croissance. Le marché interne de l’UE reste fragmenté sur le plan des échanges et de l’intégration financière. Les principaux obstacles : la réglementation des marchés au niveau national et la transposition insuffisante des dispositions existantes relatives au Marché unique. En 2011, la Commission européenne a donné un coup d’accélérateur au projet de Marché unique en publiant une communication sur l’Acte pour le marché unique, dont les douze propositions d’action devraient être adoptées avant la fin 2012 comme prévu. Le projet de Marché unique a besoin d’un engagement politique plus fort, qui pourrait s’appuyer sur une base de connaissances plus étendue et sur un mode de décision plus innovant. La Commission et les pays doivent avancer et s’engager activement dans la mise en œuvre du Marché unique, notamment en ce qui concerne la Directive sur les services. Il convient d’améliorer le cadre des activités transfrontalières, notamment en traitant des questions transnationales relatives à la fiscalité des sociétés et aux impôts indirects, et en renforçant l’application des politiques de concurrence et de protection des consommateurs au niveau national. L’effort d’intégration doit être poursuivi sur le plan sectoriel pour les marchés publics et les industries de réseau, y compris en mettant en place des autorités de réglementation transnationales et en procédant à des investissements dans les infrastructures.

Téléchargez les données en Excel

La réforme des marchés du travail stimulerait la création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité. Les écarts de performance importants entre les marchés du travail des pays de l’UE laissent penser que des progrès sont possibles. Au chômage élevé, en particulier chez les jeunes, et à la faible mobilité des travailleurs s’ajoutent des pénuries de qualifications et de main-d’œuvre dans d’autres régions. Les mouvements migratoires au sein de l’UE peuvent contribuer à résorber les pénuries. Toutefois, la mobilité est freinée par les restrictions nationales applicables aux marchés du travail et aux régimes de retraite, ainsi que par le respect insuffisant des droits découlant du Marché unique. Il est nécessaire de pousser plus loin la reconnaissance des qualifications professionnelles dans l’UE et de faciliter l’accès aux emplois publics. Des réformes nationales des systèmes de retraite et des politiques du logement, qui seraient intrinsèquement bénéfiques, offriraient la possibilité de s’attaquer aux facteurs qui limitent la mobilité des travailleurs.

La politique de l’UE en matière de flux migratoires doit être développée pour mieux remédier aux pénuries de main-d’œuvre. Compte tenu de l’évolution démographique, la plupart des pays de l’UE anticipent des pénuries croissantes de main-d’œuvre qualifiée ou de travailleurs spécialisés. Ce problème devrait surtout être traité en utilisant de façon plus judicieuse la population existante et en la dotant des compétences appropriées. L’UE devrait prendre des mesures pour faire en sorte que les migrations répondent plus directement aux besoins des marchés du travail. Il convient d’utiliser efficacement la « carte bleue européenne » pour la rendre plus attractive aux yeux des travailleurs hautement qualifiés.

Obtenir cette publication

 

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de l'Union européenne

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de l'Union européenne du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Sebastian Barnes, Charlotte Moeser and Jon Parliussen sous la direction de Piritta Sorsa. La recherche statistique a été effectuée par Isabelle Duong.

www.oecd.org/eco/etudes/ue

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe