Economie

Des réformes structurelles sont nécessaires pour dynamiser la croissance et l’emploi en Finlande

 

28/01/16-La Finlande bénéficie d’un niveau élevé de revenu et de bien-être, mais son économie s’est affaiblie et de nouvelles réformes seront nécessaires pour renouer avec la croissance, stimuler la productivité, relever les taux d’emploi et restaurer la compétitivité, selon la dernière Étude économique de la Finlande 2018 publiée par l’OCDE.

 

Cette Étude, présentée aujourd’hui à Helsinki par la Secrétaire générale adjointe de l’OCDE Mari Kiviniemi, la Chef économiste de l’OCDE Catherine L. Mann et le ministre finlandais des Finances Alexander Stubb, montre que la crise mondiale a durement frappé l’économie finlandaise, entraînant un recul de l’activité dans des secteurs d’importance vitale, un repli de l’emploi et l’affaiblissement des finances publiques. L’Étude préconise de nouvelles réformes structurelles pour dynamiser la croissance et l’emploi. 

 

« La Finlande a enregistré de solides avancées économiques au cours des dernières décennies, ainsi qu’en témoignent des niveaux de vie élevés et un bien-être que l’on peut lui envier » a déclaré Mme Kiviniemi, ajoutant que « ces dernières années, l’économie finlandaise a subi des chocs spécifiques qui, ajoutés à des facteurs intérieurs, jalonnent l’avenir de nombreux défis. Revitaliser la productivité et dynamiser l’emploi sont une nécessité pour renforcer l’économie, stabiliser la dette publique et maîtriser les dépenses publiques, qui sont amplifiées par le vieillissement de la population et qui sont parmi les élevées de l’OCDE ». 

 

Il est suggéré dans l’Étude que la Finlande prenne immédiatement des mesures pour assainir ses finances publiques, mais un ajustement graduel est préconisé pour préserver la reprise qui se profile. Il sera nécessaire de stimuler la croissance de la productivité en améliorant le contexte général et en soutenant l’innovation pour assurer à tous un meilleur niveau de vie et de bien-être. Il est en outre recommandé que le gouvernement mette l’accent sur des trains de réformes structurelles ambitieuses, notamment pour assouplir la réglementation des marchés de produits dans le commerce de détail, les transports et la construction.   

 

Des politiques plus vigoureuses sont nécessaires pour encourager les créations d’entreprises et promouvoir l’expansion des plus jeunes d’entre elles, tandis qu’il reste une marge pour améliorer encore la coopération entre les entreprises et les universités. 

 

Selon l’Étude, de nouvelles initiatives destinées à relever les taux d’emploi en conférant plus de flexibilité au marché du travail, en donnant une plus grande priorité aux mesures d’activation et en investissant dans les compétences de la main-d’œuvre, pourraient aider à promouvoir une croissance inclusive.

 

Une synthèse de cette Étude économique, reprenant ses principales conclusions, est librement consultable sur le site internet de l’OCDE, à l’adresse suivante : http://www.oecd.org/finland/economic-survey-finland.htm. Les journalistes sont invités à inclure ce lien hypertexte dans les articles consacrés à cette publication.

 

Pour de plus amples informations sur cette Étude économique, veuillez contacter la Division des médias de l’OCDE (news.contact@oecd.org, ou +33 1 45 24 97 00).

 

 

Documents connexes