Economie

D’après Angel Gurría, les réformes récentes renforcent la résistance du Brésil face à la crise économique

 

14/07/2009 - Le Brésil résiste mieux à la crise mondiale que beaucoup d’autres pays, grâce aux politiques publiques judicieuses qu’il a mises en œuvre au cours de ces dernières années et à l’amélioration de sa balance des paiements, selon Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE.

Présentant l’Etude économique du Brésil 2009 de l'OCDE, M.Gurría a indiqué que ces politiques avaient principalement pris la forme d’un ciblage de l’inflation, de l’adoption d’un taux de change flottant et d’une gestion prudente des finances publiques.

«La crise financière et économique mondiale n’a pas épargné le Brésil», a dit M. Gurría. «Comme c’est trop souvent le cas, ce sont les plus démunis qui souffrent le plus lorsque l’économie marque le pas. Dans les circonstances actuelles, tout gouvernement se doit de protéger les  plus vulnérables, mais en évitant que les mesures à court terme nécessaires à la relance de l’activité ne compromettent durablement la santé de l’économie».

« Des politiques prudentes ont permis au Brésil de réagir à la crise mondiale par des mesures contra-cycliques, les économies réalisées en période de haute conjoncture pouvant être utilisées pour soutenir l’économie face au ralentissement de l’activité », a-t-il ajouté.
Selon l’Étude, les mesures budgétaires qui ont été mises en œuvre pour stimuler l’activité durant la crisesont appropriées et il serait sans doute possible d’abaisser encore les taux d’intérêt. En revanche, de nouvelles mesures de relance budgétaire ne semblent pas indiquées, à moins que l’économie ne s’affaiblisse davantage.

L’OCDE prévoit que l’économie brésilienne se contractera de 0.8 % cette année, avant de progresser de 4.0 % en 2010. En 2008, la croissance économique avait atteint 5.1 %.

À terme, l’un des principaux enjeux sera de juguler l’augmentation des dépenses publiques tout en assurant une protection sociale suffisante, d’après l’Étude. Les dépenses des administrations publiques (hors paiements d’intérêts) ont représenté près de 32.5 % du produit intérieur brut (PIB) en 2008. L’Étude recommande de cibler davantage les dépenses publiques sur les investissements en infrastructures et d’assurer une plus grande efficacité économique des programmes publics, y compris dans le domaine social.

L’Étude indique également qu’une réforme du système fiscal brésilien permettrait d’ouvrir l’économie souterraine, encouragerait les entreprises à se développer et mettrait un terme à la concurrence dommageable que se livrent les États en matière de politique industrielle. Des propositions sont à l’étude en vue, notamment, de l’unification des différentes taxes sur la valeur ajoutée (ICMS) administrées par chaque État, de la mise en place d’un système unique similaire en remplacement des divers prélèvements fédéraux sur le chiffre d’affaires des entreprises et de la réduction des impôts et cotisations sociales sur les salaires.

Les propositions de réforme fiscale sont généralement bien conçues, selon l’Étude.Il en ressort que la lourde charge fiscale qui pèse sur les revenus du travail incite les entreprises et les travailleurs – à bas salaire  en particulier– à opter pour le travail non déclaré ou l’économie souterraine. La réforme pourrait se traduire par une croissance plus soutenue et par une amélioration du bien-être social.

Selon M. Gurría, des progrès indéniables ont été accomplis sur le plan de la réduction de la pauvreté et des inégalités de revenus au Brésil, en grande partie grâce aux politiques mises en œuvre au cours des 15 dernières années.

De plus amples informations sont disponibles à l’adresse www.oecd.org/eco/etudes/bresil

Télécharger les Synthèses les Synthèses
 (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.



Obtenir cette publication

  • Les journalistes sont invités à contacter la Division des relations avec les médias (Sara Sreberny-Mohammadi; tél + 331 45 24 97 00) ou les journliastes accrédités ont la possibilité d'accéder à un site protégé par un mot de passe
  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.
  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.
  • Passer commande auprès de votre distributeur local.
  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe