Economie

Canada - Résumé des projections économiques (novembre 2016)

 

Note complète en PDF

 

La croissance économique devrait atteindre 2.3 % en 2018. À mesure que la contraction de l’activité dans le secteur des ressources naturelles ralentit, un raffermissement est prévu dans le reste de l’économie. Les exportations hors énergie devraient continuer à bénéficier du regain de vitalité des marchés d’exportation et de la dépréciation antérieure du taux de change. On s’attend à une remontée des prix à la consommation, qui augmenteront d’environ 2 % au fur et à mesure de la dissipation des effets de la chute des prix de l’énergie et de l’élimination progressive de l’excédent de capacités.


L’orientation modérément expansionniste de la politique budgétaire fédérale en 2016 contribuera à accélérer le retour au plein emploi. Elle accroît en outre la possibilité de relever les taux d’intérêt, ce qui permettrait d’atténuer les risques pesant sur la stabilité financière issus du niveau élevé et de la hausse des prix de l’immobilier et de l’endettement des ménages. Un renoncement progressif à la relance monétaire est envisagé à partir de la fin de 2017 pour stabiliser l’inflation à peu près au centre de la fourchette de 2 % retenue comme objectif. Les mesures macroprudentielles ont été renforcées récemment, mais devraient également être encore renforcées et mieux ciblées sur le plan régional de façon à réduire les risques pour la stabilité financière.


Le gouvernement fédéral a utilisé la marge de manoeuvre budgétaire dégagée par le repli des taux d’intérêt dans son budget 2016. Les nouvelles mesures qu’il a prises se traduiront par une augmentation du déficit budgétaire de 0.6-0.7 % du PIB en 2016-17, puis encore de 0.3 % du PIB en 2018-19. Le creusement du déficit résulte d’un accroissement des dépenses dans les infrastructures matérielles, le logement social, l’éducation et l’innovation. Grâce au relèvement des dépenses consacrées au logement social et à la nouvelle allocation canadienne pour enfants (ACE), soumise à conditions de ressources, mais aussi grâce à des mesures destinées à favoriser le développement économique des peuples autochtones, et à faciliter l’accès à l’enseignement post-secondaire des étudiants issus de familles modestes, la croissance sera plus inclusive. Les provinces n’ont pas la latitude requise pour assouplir l’orientation de leur politique budgétaire.

 

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)