Economie

Canada - Résumé des projections économiques (juin 2016)

 

Note complète en PDF

La croissance économique devrait s’affermir en 2016 pour atteindre 2.2 % en 2017. À mesure que la contraction observée dans le secteur des ressources naturelles va ralentir, l’activité devrait monter en puissance dans le reste de l’économie. Les exportations de produits non énergétiques devraient continuer de bénéficier de la dépréciation antérieure du taux de change et du renforcement de la croissance sur les marchés d’exportation. L’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation devrait selon les prévisions progresser pour s’établir aux alentours de 2 %, à mesure que l’effet de la diminution des prix de l’essence va s’atténuer et que les capacités excédentaires vont être progressivement résorbées. 

L’orientation modérément expansionniste de la politique monétaire prévue dans le budget fédéral 2016 contribuera au retour du plein emploi dans l’économie. À moyen terme cependant, compte tenu du caractère défavorable de la dynamique de la dette dans les provinces, le gouvernement devrait se fixer d’ambitieux objectifs d’endettement et de solde budgétaire afin de s’assurer que la dette des administrations publiques reste viable. En toute hypothèse, les taux d’intérêt directeurs seront progressivement relevés à partir de la fin de 2016 pour stabiliser l’inflation au voisinage de 2 %. Les mesures macroprudentielles devraient être encore durcies et ciblées régionalement pour réduire les risques que le niveau élevé de l’endettement des ménages et des prix des logements fait peser sur la stabilité financière.


Réduire les obstacles à l’investissement direct étranger dans les télécommunications et la radiodiffusion ainsi que dans le transport aérien permettrait de stimuler la productivité et de réduire les prix ajustés en fonction de la qualité. En outre, de telles mesures bénéficieraient en priorité aux ménages à revenu faible et moyen. Stimuler la concurrence entre les provinces en libéralisant la production et la distribution d’électricité et en abaissant les obstacles au commerce intérieur aurait des effets comparables. Remplacer le traitement fiscal préférentiel accordé aux petites entreprises par des mesures ciblées sur celles qui éprouvent des difficultés à se financer aurait également pour effet de doper la productivité.

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)