By Date


  • 22-October-2014

    English

    Catherine L. Mann - OECD Chief Economist and Head of the Economics Department

    Ms. Mann is OECD Chief Economist and Head of the Economics Department since October 2014. She is responsible for advancing the strategic orientations of the OECD and ensuring the high impact and relevance of the work of the Department, including maximising current products like the OECD’s Economic Outlook, country-based economic surveys and the Going for Growth report.

    Related Documents
  • 20-October-2014

    English

    Mr. Angel Gurría, Secretary-General of the OECD in Beijing, China, from 20 to 22 October 2014

    Mr. Angel Gurría, Secretary-General of the OECD, will be in Beijing, from 20 to 22 October 2014 to attend the Asia-Pacific Economic Cooperation (APEC) Finance Ministers Meetings.

  • 20-October-2014

    English

    Understanding National Accounts - Second Edition

    This second edition of Understanding National Accounts, that provides a comprehensive explanation of how national accounts are compiled, contains new data and new chapters, and is adapted to the new systems of national accounts, SNA 2008 and ESA 2010, that came into effect in September 2014. It approaches national accounts from a truly global perspective, with special chapters dedicated to international comparisons,

  • 20-October-2014

    English

    Understanding National Accounts – latest edition now out

    The OECD has updated its key textbook explaining how economic activity is monitored and measured.

  • 17-octobre-2014

    Français

    M. François Hollande, Président de la République française, a rencontré les chefs des organisations économiques internationales à l’OCDE

    Le Président de la République française M. François Hollande a rencontré les chefs des organisations économiques internationales à l’OCDE ce vendredi 17 octobre pour discuter des défis auxquels fait face l’économie mondiale.

    Also Available
  • 17-octobre-2014

    Français, PDF, 6,365kb

    France: Les réformes structurelles, impact sur la croissance et options pour l’avenir

    La France est l’une des cinq premières économies mondiales par son PIB, notamment grâce à certains secteurs à forte intensité technologique. Néanmoins, aujourd’hui, 6 ans après le début de la crise économique, la croissance française reste faible.

    Also Available
  • 17-octobre-2014

    Français

    L’OCDE encourage le Gouvernement français à continuer ses réformes structurelles qui auront un effet positif sur la croissance

    La mise en œuvre complète des réformes structurelles engagées ou annoncées en France aurait un impact d’un tiers additionnel sur la croissance économique annuelle potentielle, soit une augmentation de 0,4 point par an sur 10 ans, selon l’OCDE.

    Also Available
  • 17-octobre-2014

    Français

    Stagnation séculaire : évidences et répercussions sur la politique économique

    La stagnation séculaire désigne une situation dans laquelle les taux d’intérêt directeurs nuls ne parviennent pas à stimuler suffisamment la demande, en raison de taux d’intérêts réels neutres bas ou négatifs et d’une inflation faible, conjugués à une croissance durablement atone qui affaiblit la croissance potentielle via des effets d’hystérèse sur le marché du travail et un investissement découragé.

    Also Available
  • 17-octobre-2014

    Français

    Écarts relatifs à l'investissement après la crise

    Le ralentissement conjoncturel de l'investissement fixe dans les économies avancées depuis le début de la crise économique mondiale a été exceptionnellement défavorable, répandu et persistant par rapport à des épisodes comparables ayant eu lieu dans le passé.

    Also Available
  • 16-octobre-2014

    Français

    L'élaboration d'un instrument multilatéral pour modifier les conventions fiscales bilatérales

    Ce rapport identifie les questions que soulève l’élaboration d’un instrument multilatéral pour modifier les conventions fiscales bilatérales. Faute d’un mécanisme de mise en application immédiate, les modifications apportées aux modèles de conventions fiscales ne font que creuser l’écart entre le contenu de ces modèles et celui des conventions fiscales en vigueur. Il est nécessaire de mettre au point un mécanisme d’application

    Also Available
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 > >>