Marché du travail, capital humain et inégalités

A la une

  • Etude économique du Luxembourg 2015

    Accroître le taux d’activité des femmes, réduire les redoublements, donner aux établissements scolaires davantage d’autonomie et améliorer le suivi de la qualité de l’enseignement secondaire auraient des conséquences bénéfiques sur la diversification et la résilience de l’économie.

    Lire plus
  • Etude économique de l'Indonésie 2015

    Le niveau d’emploi informel est élevé. Il peut être réduit en diminuant les rigidités dans le secteur formel, et en augmentant l’efficacité des transferts visant à réduire la pauvreté et l’efficacité des autres prestations sociales. Des efforts supplémentaires sont également nécessaires pour accroitre l’accès à l’éducation et les performances scolaires, notamment l’évaluation et la formation des enseignants.

    Lire plus
  • Etude économique de la Lettonie 2015

    Le marché du travail s’est rétabli mais le chômage de longue durée reste un problème. La taxation élevée du travail bride l’emploi formel. Les systèmes d'éducation et d'apprentissage professionnels ne remplissent pas pleinement leur rôle.

    Lire plus

Informations supplémentaires :

 www.skills.oecd.org

La Stratégie sur les compétences de l'OCDE (site en anglais)

Les compétences sont devenues la monnaie d'échange mondiale des économies du 21e siècle. Elles transforment la vie des individus et sont le moteur des économies. Les pouvoirs publics doivent améliorer l’efficacité de leurs investissements dans l’éducation et dans les compétences dont les individus auront besoin pour s’adapter à l’environnement professionnel de demain.

 www.thinkstock.com

L'OCDE et l'emploi

La mission de l'OCDE est d'aider les économies à élaborer des politiques pour stimuler l’emploi et améliorer le bien‑être social en réformant les marchés du travail et en concevant des politiques qui favorisent la croissance économique et le développement.