Partager

Perspectives économiques, analyses et projections

Tunisie - Résumé des projections économiques (novembre 2018)

 

Note complète en PDF

La croissance économique se renforcera tirée, d’une part, par l’investissement qui bénéficiera de la mise en œuvre de la loi sur l’investissement et de celle sur les start-ups et, d’autre part, par les exportations rendues plus compétitives par la dépréciation réelle du dinar. La hausse du prix du pétrole et la dépréciation du dinar continueront de peser sur l’inflation mais seront contrebalancées par la modération salariale. En outre l’économie continue d’évoluer en deçà de son potentiel. Le déficit courant est élevé et commencera à se résorber légèrement.

La banque centrale devrait augmenter les taux d’intérêt qui restent négatifs en termes réels. Le déficit public devrait continuer à se réduire à la faveur d’une augmentation des recettes fiscales et de la maîtrise des salaires. La dette publique, déjà élevée, restera vulnérable à la dépréciation de la monnaie. La maîtrise des dépenses publiques devra se poursuivre, entre autres par la mise en œuvre de la réforme des subventions et des caisses sociales, afin de remettre la dette publique sur une trajectoire soutenable. L’amélioration de l’éducation par une meilleure formation des enseignants et la création d’emplois de qualité restent des priorités.

 

Tunisie

Source : Institut National de la Statistique.

 

Tunisie

1. Une baisse du taux de change effectif réel indique une amélioration de la compétitivité.
Source : Banque Centrale de Tunisie.

 

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)