Perspectives économiques, analyses et projections

Suisse - Résumé des projections économiques (novembre 2016)

 

Note complète en PDF

 

La croissance économique s’accélère, mais elle restera modeste étant donné la morosité des perspectives économiques mondiales. Le marché du travail est robuste, et la légère hausse du chômage observée récemment se résorbera vraisemblablement d’ici 2018. Les taux d’intérêt devraient rester bas, ce qui aidera à relancer la demande intérieure. La déflation prend fin avec la stabilisation de la monnaie. L’excédent courant restera considérable.


La politique monétaire est bien orientée, mais les risques associés à une longue période de taux directeurs négatifs s’accumulent. Bien que la pression soit retombée sur le marché du logement, la vigilance reste de mise. Malgré certains progrès, l’incertitude demeure quant à l’application du référendum de 2014 sur les quotas d’immigration. La réforme actuelle de l’impôt sur les sociétés est bienvenue. La situation des finances publiques est toujours saine et le solde budgétaire devrait rester excédentaire.


Étant donné la solidité de la situation budgétaire et le modeste niveau de la dette publique, les autorités disposent d’une ample marge de manoeuvre pour des dépenses de qualité. Elles pourraient notamment relancer l’investissement public, plutôt faible ces dernières années. Les rendements des emprunts d'État jusqu’à 10 ans sont négatifs. Les paiements d’intérêts ont diminué de moitié depuis 2005 pour s’établir à 0.6 % du PIB. Les projets susceptibles de favoriser des gains de productivité et une économie plus verte devraient avoir la priorité. Une offre plus large de services d’accueil et d’éducation des jeunes enfants permettrait de rendre la croissance plus inclusive.

 

 

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)