Partager

Perspectives économiques, analyses et projections

Suisse - Résumé des projections économiques (novembre 2018)

 

Note complète en PDF

La croissance du PIB a été vigoureuse ces derniers trimestres et devrait s’établir à environ 1 ½ pour cent au cours des deux prochaines années. La demande intérieure s’affermira, portée par la consommation des ménages. Toutefois, les effets du coup de pouce que la dépréciation antérieure du taux de change et des évènements exceptionnels ont donné aux exportations s’estomperont. L’excédent des paiements courants, confortable, se contractera légèrement. L’inflation repartira progressivement à la hausse, mais demeurera modérée.

Les taux directeurs devraient amorcer un redressement au second semestre 2019, mais rester négatifs jusqu’en 2020. La politique budgétaire prendra un tour légèrement expansionniste à mesure que diminueront les recettes exceptionnelles. Une réforme des retraites est urgente car le vieillissement de la population complique le financement des pensions. Le développement de l’offre de services d’accueil de jeunes enfants et la réduction de leur coût pourraient encourager la participation pleine et entière des femmes à l’activité économique.

 

Suisse

1. L'indice des directeurs d'achat du secteur manufacturier est un indicateur avancé établi à partir d'une enquête, qui indique dans quel sens devrait globalement évoluer ce secteur : une valeur supérieure à 50 est le signe d'une expansion globale de l'activité et une valeur inférieure à 50 indique une contraction de l’activité économique.
2. Hors produits alimentaires frais et de saison, énergie et carburants.
Source : SECO ; Thomson Reuters ; et Base de données des perspectives économiques de l'OCDE, n° 104.

http://dx.doi.org/10.1787/888933877297

 

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)