Partager

Perspectives économiques, analyses et projections

Nouvelle-Zélande - Résumé des projections économiques (mai 2018)

 

Note complète en PDF

La croissance économique devrait rester vigoureuse et s'établir à 3 % en 2018 et 2019. La consommation privée ralentira du fait du recul de l'immigration nette et de la modération des gains de patrimoine résultant de la hausse des prix des logements. L'investissement résidentiel sera stimulé par la demande à Auckland et par les financements de l'État dans le cadre du programme KiwiBuild. Les dépenses publiques en infrastructures augmenteront également, tandis que l'investissement des entreprises devrait se redresser après un épisode de faiblesse à la fin de 2017, compte tenu de la persistance de tensions sur les capacités.

Les hausses prévues des taux d'intérêt et des dépenses publiques vont permettre de mieux équilibrer la politique macroéconomique. Elles devraient aussi contribuer à réduire les tensions sur le marché du logement, mais la levée des contraintes en matière d'infrastructures et d'urbanisme à Auckland est indispensable pour atténuer les problèmes d'accessibilité financière du logement, rehausser la faible productivité et éviter une nouvelle flambée des prix de l'immobilier d'habitation.

PE103 NZL

 

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Nouvelle Zélande 201

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)