Perspectives économiques, analyses et projections

Nouvelle-Zélande - Résumé des projections économiques (juin 2017)

 

Note complète en PDF

La croissance économique devrait fléchir pour s’établir à environ 3 % en 2017-18. La nette reprise de l’investissement des entreprises, la vitalité actuelle du tourisme et la récente hausse des prix des produits laitiers devraient stimuler la croissance. L’immigration nette devrait diminuer, freinant à la fois la consommation des ménages et, parallèlement à la fin de la reconstruction consécutive au séisme de Canterbury, les dépenses de construction, malgré une augmentation prévue des dépenses publiques d’infrastructure. L’inflation devrait selon les prévisions remonter durablement pour s’établir aux environs du point médian de la fourchette officielle de 1-3 % retenue comme objectif.


La Banque de réserve a durci les restrictions relatives aux quotités de financement afin de limiter les risques que l’endettement élevé des ménages et de la hausse des prix des logements font peser sur la stabilité financière. Une limitation du ratio dette/revenu devrait être ajoutée aux instruments macroprudentiels de la Banque centrale, étant entendu qu’il faudra veiller à ce que les avantages escomptés d’une telle mesure soient supérieurs à ses coûts. La Banque centrale devrait commencer à relever le taux directeur à compter de la fin de 2018. L’orientation actuelle de la politique budgétaire est modérément restrictive ; de fait, le solde budgétaire corrigé des variations conjoncturelles devrait augmenter le 0.6 point de pourcentage entre 2016 et 2018. Depuis la finalisation des présentes prévisions, le budget 2017 a été présenté. L’orientation de la politique budgétaire est désormais neutre, ce qui est indiqué dans les circonstances.


La flexibilité du marché du travail néo-zélandais facilite l’adaptation à la mondialisation. Un renforcement du système d’éducation et de formation pour aider chacun à acquérir les compétences recherchées permettrait d’améliorer cette adaptation et d’en réduire les coûts pour les travailleurs. Pour abaisser les coûts supportés par les travailleurs ayant perdu leur emploi, les autorités devraient envisager de mettre en place une assurance chômage et de développer la formation et l’aide à la recherche d’emploi.

PE101 Nouvelle-Zélande F

 

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Nouvelle Zélande 201

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)