Perspectives économiques, analyses et projections

Mexique - Résumé des projections économiques (novembre 2015)

 

Après avoir progressé de 2.3 % en 2015, le PIB réel devrait augmenter de plus de 3 % en 2016 et en 2017. L’économie bénéficiera d’un raffermissement de l’économie américaine, de la dépréciation du peso et de l’atténuation des problèmes rencontrés par le secteur de la construction. La mise en oeuvre d’importantes réformes structurelles a également amélioré le climat des affaires. En conséquence, l’investissement repart à la hausse et l’activité manufacturière monte progressivement en puissance, ce qui donne de la vigueur au marché du travail formel et dope l’expansion du revenu des ménages et de la consommation.

La politique monétaire reste accommodante, mais les autorités devront relever les taux d’intérêt dès lors que la Réserve fédérale américaine aura remonté ses taux directeurs, afin de prévenir d’éventuelles sorties de capitaux. Le déficit budgétaire se réduit peu à peu, mais l’objectif visé sera difficile à atteindre d’ici 2017, en raison de la faiblesse des cours du pétrole.

Les réformes récentes ont apporté des réponses partielles aux problèmes d’environnement. L’adoption d’une taxe carbone est une avancée importante, mais il faudra l’évaluer et sans doute la relever pour mieux prendre en compte les externalités dues à la pollution. Compte tenu de la faiblesse des cours du pétrole, l’arrêt progressif du mécanisme de fixation des prix de l’essence pourra être avancé et se concrétiser avant 2018.

Note pays PE

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique du Méxique

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)