Perspectives économiques, analyses et projections

Mexique - Résumé des projections économiques (novembre 2014)

 

Un rebond marqué des exportations, le raffermissement de la confiance et la relance budgétaire ont alimenté la reprise, le secteur manufacturier entraînant dans son sillage d'autres secteurs. La reprise devrait monter en régime, la croissance s'établissant légèrement au-dessus de 2.5 % en 2014 et aux alentours de 4 % en 2015, avant de se renforcer encore en 2016.


La politique budgétaire a été expansionniste en 2014, mais son orientation devrait redevenir neutre en 2015 et se resserrera en 2016, comme prévu dans le nouveau cadre budgétaire du gouvernement. Les conditions monétaires peuvent rester accommodantes pendant un certain temps, malgré le redressement de la croissance et une petite hausse de l'inflation qui l'a temporairement amenée audessus de la fourchette retenue comme objectif par la banque centrale, étant donné que les anticipations sont bien ancrées et que les mesures de relance budgétaire vont être démantelées. La baisse sensible des cours du pétrole, quoique compensée en partie par une dépréciation de la monnaie, pourrait entraîner une diminution sensible des recettes budgétaires, retardant l'assainissement des finances publiques. Cela dit, les réformes structurelles du gouvernement devraient stimuler l'investissement, notamment dans les secteurs de l'énergie et des télécommunications.

Note: Toutes les données pour les définitions se réfèrent aux standards internationaux comparables et peut différer dans certains cas spécifiques à partir des définitions communes nationales.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique du Méxique

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

 

 

Also Available