Perspectives économiques, analyses et projections

Mexique - Résumé des projections économiques (novembre 2017)

 

Note complète en PDF

La croissance résiste, s’établissant au-dessus de 2 % malgré le contexte incertain, l’assainissement des finances publiques et le resserrement des conditions monétaires. L’économie va se rééquilibrer grâce à une contribution plus importante des exportations et de l’investissement à la croissance, tandis que la consommation privée décélérera à mesure que l’inflation élevée érodera le pouvoir d’achat et que l’expansion du crédit ralentira sous l’effet du durcissement de la politique monétaire. Partant de niveaux historiquement bas, l’activité dans le secteur de la construction se redressera, en lien avec les projets de reconstruction faisant suite aux séismes de septembre. Les récentes réformes structurelles et les appels d’offres couronnés de succès dans le secteur de l’énergie devraient stimuler l’investissement privé.

L’assainissement des finances publiques restera vraisemblablement d’actualité, ce qui limitera l’accroissement de la dette publique en pourcentage du PIB, et permettra de maintenir les coûts de financement à un niveau bas. Le taux directeur demeurera plus élevé que les années précédentes étant donné que l’inflation demeurera au-dessus de la fourchette retenue comme objectif par la banque centrale, ce qui restreindra l’expansion du crédit. Une fois l’inflation redevenue conforme à l’objectif, les autorités monétaires devraient assouplir l’orientation de leur politique pour doper l’investissement et la croissance. Si les réformes récentes ont favorisé un mouvement de régularisation de l’emploi informel et amélioré l’intégration sociale, la pauvreté n’a pas pour autant cédé de terrain et des inégalités marquées subsistent, notamment entre hommes et femmes. Simplifier les procédures administratives d’accès aux transferts en espèces et faire en sorte que les travailleurs sociaux intensifient leurs efforts pour se rapprocher des familles marginalisées contribueraient à faire reculer l’extrême pauvreté. Les fortes inégalités observées entre les hommes et les femmes pourraient être combattues par une application plus poussée des dispositions de la Constitution relatives à la non-discrimination entre les sexes.

L’endettement des entreprises et des ménages est faible et les propriétaires de logements détiennent un volume important d’actifs financiers et non financiers. Bien que suffisante, la surveillance des établissements financiers pourrait néanmoins être renforcée si les autorités de contrôle, qui ne sont pas des organismes autonomes, se voyaient accorder une indépendance budgétaire leur permettant d’affecter des ressources en fonction des besoins et priorités en matière de contrôle.


 

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique du Méxique

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)