Perspectives économiques, analyses et projections

Japon - Résumé des projections économiques (juin 2016)

 

Note complète en PDF

La croissance de la production a été ralentie par la chute de la demande de la Chine et d’autres pays asiatiques et par l’atonie de la consommation privée. La croissance devrait s’établir à environ 0.7 % en 2016 et à 0.4 % en 2017 car les pénuries de main-d’œuvre et de capacités et les bénéfices record des entreprises soutiennent l’investissement productif, l’emploi et les salaires. L’impact de la hausse de la taxe sur la consommation prévue en 2017 devrait être partiellement compensé par le redressement des exportations. 


L’accélération de la croissance de la production est essentielle pour résorber le ratio de la dette publique au PIB qui atteindra 234 % en 2017. Pour parvenir à un excédent primaire et maintenir la confiance dans les finances publiques du pays, il faudra mettre en œuvre une stratégie plus détaillée et concrète de réduction des dépenses et d’augmentation des recettes, y compris en relevant graduellement le taux de la taxe sur la consommation. Le Japon devra également poursuivre sa politique d’assouplissement monétaire quantitatif et qualitatif jusqu’à ce que la cible d’inflation de 2 % soit durablement atteinte.


Les réformes structurelles destinées à stimuler la productivité sont indispensables à la croissance à long terme. Combler l’écart de productivité par rapport à la moitié supérieure des pays de l’OCDE exige des réformes audacieuses, notamment en renforçant l’intégration des échanges via le Partenariat transpacifique et d’autres accords et en dynamisant le secteur des entreprises, grâce à une meilleure gouvernance et à une réforme de la réglementation. Il est également primordial de stimuler l’investissement dans le capital intellectuel, notamment l’enseignement et la formation professionnels, pour doper la croissance de la productivité.


>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)