Perspectives économiques, analyses et projections

Italie - Résumé des projections économiques (juin 2017)

 

Note complète en PDF

 

Le PIB devrait croître de 1 % en 2017 et de 0.8 % en 2018. L’augmentation de la demande mondiale et la dépréciation récente de l’euro soutiennent les exportations. L’investissement des entreprises se raffermit, mais l’investissement public ne s’est pas encore redressé. La croissance de la consommation privée reste vigoureuse en dépit du ralentissement des créations d’emploi et de la progression modeste des salaires. Les tensions inflationnistes sont faibles en raison d’un large volant de capacités inutilisées, mais la montée récente des prix de l’énergie et des produits alimentaires a entraîné une hausse des prix à la consommation.


La baisse des charges d’intérêts, due à la politique monétaire accommodante de la zone euro, a contribué à élargir la marge de manoeuvre budgétaire, et la politique budgétaire devrait rester modérément expansionniste en 2017. Ces prévisions tablent sur un effort d’assainissement budgétaire d’environ 1 % de PIB en 2018, ainsi que l’exigent les règles budgétaires de l’UE, alors que l’activité économique est encore bien en deçà de son potentiel et que la reprise demeure fragile. L’affectation prioritaire des dépenses publiques aux secteurs des infrastructures, de la recherche et de la lutte contre la pauvreté, et la poursuite des réformes structurelles contribueraient à accélérer la reprise et à accroître la production potentielle.


L’Italie demeure peu intégrée dans les chaînes de valeur mondiales, notamment parce que de nombreuses entreprises sont de taille modeste et peu productives. Qui plus est, les fruits de la mondialisation n’ont pas été partagés équitablement en raison des lacunes du système éducatif et de l’inefficacité des programmes d’aide à la recherche d’emploi et de formation et de la lutte contre la pauvreté. Des mesures stimulant l’innovation et la concurrence et facilitant la restructuration des entreprises insolvables, permettraient aux entreprises de s’adapter à la mondialisation et de participer davantage aux chaînes de valeur mondiales. La mise en oeuvre des nouvelles politiques actives du marché du travail et du programme national de lutte contre la pauvreté facilitera l’adaptation de la population à la mondialisation.


PE101 Italie F

PE101 Italie F TWO
 

>> Retour Perspectives économiques

Étude économique de l'Italie

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)