Perspectives économiques, analyses et projections

Islande - Résumé des projections économiques (novembre 2015)

 

La vigoureuse reprise de l'économie se poursuit. La progression rapide des revenus des ménages et de l’investissement alimentera la demande interne en 2016. Toutefois, avec la décélération des investissements et l'augmentation des taux d'intérêt, le rythme de la croissance commencera à se modérer. La levée des contrôles sur les mouvements de capitaux institués pendant la crise financière devrait commencer en 2016.

Face à la montée des tensions inflationnistes liées à la résorption des capacités inemployées et à des hausses de salaires très supérieures aux gains de productivité, la politique monétaire a amorcé un resserrement. De nouveaux relèvements des taux d'intérêt seront nécessaires pour éviter l'apparition d'une spirale salaires/prix. Le déficit budgétaire a nettement diminué et le budget vise un léger excédent en 2016. En conséquence, la dette publique recule par rapport au PIB. Les recettes exceptionnelles encaissées à l'occasion de la levée des contrôles sur les mouvements de capitaux devront servir à rembourser une dette publique dont les taux d’intérêt sont élevés.

Les émissions de gaz à effet de serre, qui ont diminué à la suite de la crise, sont maintenant inférieures à l'objectif de Kyoto. Des mesures de réduction de ces émissions ont été mises en place, notamment une taxe sur le contenu en carbone de l'énergie. Le gouvernement devrait harmoniser les taux effectifs d'imposition des différentes énergies.

Note pays PE

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique de l'Islande

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)