Perspectives économiques, analyses et projections

Islande - Résumé des projections économiques (juin 2016)

 

Lire en ligne la note pays complète

L’économie continue à connaître une solide expansion, tirée par l’essor de la consommation privée, l’évolution favorable des termes de l’échange et les très bons résultats du tourisme. Les investissements élevés en cours dans les secteurs à forte intensité énergétique et la poursuite des fortes hausses salariales alimentent la demande interne. Les contrôles sur les mouvements de capitaux instaurés pendant la crise financière commenceront à être levés en 2016.

Le rythme de l’inflation a été modéré au début de 2016, ressortant à quelque 2 %, sous l’effet conjugué de l’appréciation du taux de change et du recul des prix de l’énergie. Toutefois, compte tenu des vives tensions sous-jacentes, la politique monétaire devrait rester stricte, ralentissant la croissance en 2017. Malgré un assouplissement de la politique budgétaire en 2016, l’objectif d’un excédent primaire est maintenu, ce qui, conjugué aux recettes exceptionnelles induites par la levée des contrôles sur les mouvements de capitaux, conduira à une diminution de la dette publique.

Les gains de productivité sont négligeables depuis la crise ; cette situation résulte en partie d’une réorientation de l’économie vers des secteurs caractérisés par une faible productivité, comme le tourisme. Un durcissement de la politique de concurrence pour mettre fin aux abus de position dominante et aux pratiques de collusion tacite ainsi qu’un abaissement des obstacles juridiques à l’entrée d’entreprises nouvelles stimuleraient la productivité.

 

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique de l'Islande

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)