Perspectives économiques, analyses et projections

Finlande - Résumé des projections économiques (juin 2015)

 

Une reprise de la croissance devrait être observée en 2015 après trois années de contraction de l’activité, même si la faiblesse des revenus et le chômage élevé continueront à peser sur la consommation privée et si l’excédent de capacités inutilisées qui subsistera retardera les investissements. Un redémarrage des exportations sous l’effet de la reprise de l’économie mondiale et de la dépréciation de l’euro devrait peu à peu faire sentir ses effets sur l’économie nationale.

Le déficit budgétaire, qui a dépassé 3 % du PIB en 2014 pour la première fois depuis le milieu des années 1990, ne devrait reculer que lentement. Le nouveau gouvernement devra rétablir la viabilité budgétaire sans nuire à la reprise naissante. Des réformes structurelles destinées à dynamiser l’emploi et à améliorer l’efficacité des services publics seront indispensables.   

L’investissement productif devrait se entement, sur fond de reprise de la demande et de plus forte utilisation des capacités. La hausse timide des revenus, le chômage élevé et le climat d’incertitude freinent l’investissement résidentiel malgré le bas niveau des coûts d’emprunt. L’investissement public progresse régulièrement depuis 2010 et continuera sur cette lancée en 2015. Toutefois, il devrait fléchir par la suite en raison d’un durcissement des contraintes budgétaires.

Note: Toutes les données pour les définitions se réfèrent aux standards internationaux comparables et peut différer dans certains cas spécifiques à partir des définitions communes nationales.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Finland

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)