Perspectives économiques, analyses et projections

Fédération de Russie - Résumé des projections économiques (juin 2015)

 

Le PIB devrait reculer d’environ 3 % en 2015 puis se ressaisir pour se rapprocher de 1 % en 2016. Ce timide retournement de tendance sera favorisé par le redressement des cours du pétrole, l’apaisement des relations internationales au cours du premier semestre de 2015 et la réussite des programmes de remplacement des importations. La flambée des prix à la consommation, qui a culminé     aux alentours de 17 %, a entraîné un net repli des salaires réels, dont la consommation privée a pâti. La balance courante reste excédentaire, car la diminution des recettes provenant des exportations de pétrole et de gaz est plus que compensée par le fléchissement des importations dû à la faiblesse de la demande intérieure et aux effets des sanctions.

Le creusement prévu du déficit budgétaire sous l’effet des stabilisateurs automatiques est approprié. Une attention particulière doit être portée la protection des personnes à faible revenu face au risque de pauvreté, compte tenu de la chute des salaires réels. Les fonds de réserve devraient être reconstitués en appliquant les programmes de privatisation mis en attente. La politique monétaire doit continuer à veiller de près à la stabilité du secteur financier, et une remise en place à court terme d’un cadre de ciblage de l’inflation pourrait donc être prématurée. Les conditions monétaires devraient être encore assouplies au vu de l’appréciation du taux de change. Il conviendrait en outre d’appliquer sans attendre des mesures visant à lutter contre la corruption, à réduire le rôle de l’État dans l’économie et à mettre en œuvre plus efficacement l’état de droit.

L’investissement s’est contracté sous l’effet des sanctions assorties de restrictions sur les financements à long terme, particulièrement contraignantes pour les PME. Le gouvernement prévoit de soutenir des projets d’investissement destinés à remplacer les importations. En l’absence de mise en œuvre efficace de réformes permettant d’améliorer les conditions offertes aux entreprises, toute relance des activités d’investissement financée par des aides publiques pourrait avoir des effets négatifs sur la productivité et la croissance potentielle.

Note: Toutes les données pour les définitions se réfèrent aux standards internationaux comparables et peut différer dans certains cas spécifiques à partir des définitions communes nationales.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Fédération de Russie

Rapports

Réformes structurelles

Product Market Regulation

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)