Perspectives économiques, analyses et projections

Estonie - Résumé des projections économiques (novembre 2017)

 

Note complèt en PDF

Après avoir dépassé 4 % en 2017, le rythme de la croissance ralentira pour revenir à 3 % en 2019. Partant de niveaux bas, l’investissement public et privé devrait se redresser, notamment sous l’effet de la reprise des décaissements des fonds de l’UE. La progression rapide des salaires, due aux tensions sur le marché du travail, stimulera la consommation privée. Malgré le risque que cette évolution fait peser sur la compétitivité, les exportations continueront à croître à bonne allure.

La marge budgétaire existante permet d’envisager l’adoption de mesures visant à accroître la capacité productive de l’économie et à promouvoir une croissance inclusive. Il conviendrait d’utiliser les dépenses publiques pour remédier à d’importants problèmes sociétaux, dont les fortes inégalités en matière de richesse et de santé ainsi qu’entre les hommes et les femmes. L’orientation budgétaire accommodante programmée est appropriée, mais les initiatives en matière de finances publiques devraient s’appuyer sur une évaluation préalable, afin de garantir des rendements économiques et sociaux élevés.

Les vulnérabilités financières se sont atténuées depuis la crise financière mondiale. Le secteur bancaire, concentré et principalement sous contrôle étranger, est très rentable et bénéficie de la faible proportion de créances douteuses et litigieuses. Néanmoins, les sorties de capitaux opérées par les banques mères nordiques constituent une source de risque extrême qui pourrait compromettre le redémarrage de l’investissement.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique de l'Estonie

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)