Perspectives économiques, analyses et projections

Danemark - Résumé des projections économiques (novembre 2017)

 

Note complète en PDF

Après avoir atteint 2.2 % en 2017, la croissance du PIB devrait revenir à un rythme de 2 % en 2018 et 2019, grâce à une forte demande intérieure. Les salaires et l’inflation devraient augmenter, les ressources en main d’œuvre se faisant de plus en plus rares.

Les conditions monétaires continueront de soutenir la demande, et plus particulièrement l’investissement privé. L’orientation neutre de la politique budgétaire au cours de la période de prévision est appropriée, compte tenu de l’intensification des contraintes de capacités. Il conviendrait d’apaiser les tensions sur le marché du travail en levant les obstacles à l’emploi des immigrés, des seniors et des personnes ayant une capacité de travail réduite.

Les facteurs de vulnérabilité financière sont l’endettement brut des ménages, très élevé, et la persistance de la hausse des prix des logements. L’évolution des prix de l’immobilier risque de peser sur la demande intérieure à l’avenir, le maintien des taux d’intérêt à un niveau très bas pouvant alimenter l’apparition d’une bulle immobilière, en particulier dans la région de Copenhague. Les mesures récentes de renforcement des politiques macroprudentielles et de réforme de l’évaluation et de l’imposition de la propriété immobilière arrivent à point nommé. Il convient toutefois de réduire le biais induit par la fiscalité en faveur de l’accession au logement et du recours au crédit. 


>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique du Danemark

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)