Perspectives économiques, analyses et projections

Belgique - Résumé des projections économiques (novembre 2015)

 

La croissance économique devrait se raffermir lentement. Le redressement de l’investissement privé sera favorisé par des conditions financières favorables et la progression des exportations devrait bénéficier de l’accélération de la croissance en Europe. La consommation des ménages sera toutefois freinée par l’assainissement budgétaire en cours et par les mesures de modération salariale. Néanmoins, l’activité devrait être assez ferme pour permettre un lent recul du chômage. On prévoit une hausse de l’inflation à mesure que les effets de la baisse des prix de l’énergie se dissiperont.

Le programme d’assainissement des finances publiques du gouvernement s’attaque à l’un des ratios de dette publique au PIB les plus élevés de l’Union européenne, tout en visant à limiter les effets de distorsion de la fiscalité sur la croissance. Si l’alourdissement de la pression fiscale sur la consommation et le capital était compensée par une érosion de la base d’imposition les autorités devront prendre des mesures correctives. Les mesures temporaires de limitation des salaires et le déplacement de la pression fiscale du travail vers la consommation seront bonnes pour l’emploi et la compétitivité, mais doivent s’accompagner de nouvelles réformes du processus de formation des salaires de manière à les lier à la productivité du pays. En outre, des mesures de formation destinées aux populations vulnérables, notamment aux immigrés, seraient un moyen de rendre la croissance plus inclusive.

La Belgique progresse sur la voie de la réduction des émissions de gaz à effet de serre mais les émissions dues au logement et aux transports restent élevées. La réduction des subventions au secteur du transport, y compris le traitement fiscal généreux des véhicules de société, et un recours accru aux péages routiers pourraient aider à réduire les émissions produites par les transports et à améliorer la qualité de l’air dans les villes. La sortie prévue du nucléaire d’ici 2025 requiert d’importants investissements dans des capacités de production à faibles émissions.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Étude économique de la Belgique

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)