Etudes économiques par pays

Séisme sur la côte pacifique du Tohoku : les conséquences économiques

 

Le séisme du 11 mars 2011 qui a dévasté la côte pacifique du Tohoku est le plus puissant qui ait jamais été enregistré au Japon. Le pays connaît aujourd'hui la pire catastrophe de son histoire depuis la guerre. Nous sommes profondément affectés par les pertes humaines et exprimons nos plus sincères condoléances à tous ceux que cette tragédie vient de frapper.

 

Les quatre préfectures les plus touchées par le tremblement de terre (Iwate, Miyagi, Fukushima et Ibaraki) représentent 6 à 7% de la population japonaise et de sa production économique. Les dévastations provoquées par le séisme et par le tsunami qui a suivi sont d'une ampleur telle qu'il n'est pas encore possible d'en estimer l'impact économique. Avec leur lourd tribut de morts, de blessés et de dommages, ces catastrophes portent un coup au potentiel de croissance économique. Le séisme de Kobe de 1995, par exemple, a provoqué des dommages estimés à 2% du PIB. La zone touchée par le tremblement de terre de Kobe apportait une contribution au PIB comparable à celle de la région dévastée par le séisme de la côte pacifique du Tohoku. Pourtant, les conséquences de la catastrophe du 11 mars pourraient être bien pires étant donné la plus forte intensité du séisme et la gravité du tsunami, sans compter les répliques qui continuent de secouer le pays.

 

En particulier, le séisme et le tsunami ont gravement endommagé les centrales nucléaires de la région de Tohoku, très dépendante de la production électrique de ces installations. Les mesures prises pour limiter la surchauffe de certains réacteurs les rendront probablement inutilisables. Depuis le tremblement de terre, des centrales nucléaires qui représentent près d'un cinquième de la puissance installée du pays sont arrêtées, au moins provisoirement, entraînant d'importantes pénuries d'électricité. Dans la partie orientale de l'île de Honshu, les autorités envisagent de procéder, à compter du 14 mars, à des coupures d'électricité tournantes qui devraient durer plusieurs semaines au minimum.

 

Les pannes d'électricité et la nécessité de réparer les dommages causés par le séisme et le tsunami ont contraint de nombreuses usines à interrompre leur production, y compris dans les secteurs de l'automobile et de l'équipement électrique. C'est ainsi que les conséquences négatives de la catastrophe dans les zones touchées peuvent se propager, à cause d'un manque de pièces, à d'autres régions du pays et à l'étranger. La production industrielle devrait ainsi s'affaisser au mois de mars et rester faible en avril.

 

Le séisme de la côte pacifique du Tohoku s'est produit à un moment où l'économie japonaise semblait sortir d’une période de latence qui a débuté vers la fin de 2010. Or si, à court terme, les catastrophes freinent l'activité économique, les efforts de reconstruction qui s'ensuivent ont, au contraire, tendance à stimuler la croissance de la production. Le gouvernement a entamé une réflexion sur la reconstruction. A l'heure actuelle, les ressources budgétaires disponibles semblent se limiter au reliquat du fonds de réserve de 200 millions de yen (0.04% du PIB) inscrit au budget de 2010 et au fonds de réserve de 1 100 milliards de yen (0.2% du PIB) inscrit au budget de 2011. Il faudra toutefois y ajouter les rallonges destinées à financer l'effort de reconstruction. Après le séisme de Kobe, par exemple, le gouvernement central avait dépensé environ 5 000 milliards de yen (1.0 % du PIB de 1995).

 

Réuni le 14 mars, le Comité de la politique monétaire de la Banque du Japon a décidé de doubler son programme de rachat d'actifs, lancé en octobre 2010 qui passe ainsi de 5 000 milliards à 10 000 milliards de yen (2% du PIB), tout en injectant massivement des liquidités dans le circuit financier. La Banque centrale surveille, par ailleurs, les répercussions du séisme sur les marchés des capitaux et les institutions financières. Le cours des actions s'est effondré depuis le 11 mars, avec une chute de 16% en moyenne de l'indice Nikkei. Les ventes effectuées par les investisseurs étrangers ont sans doute contribué à inverser la tendance initiale à la hausse du yen, laquelle reflétait peut-être la réalisation d'actifs à l'étranger par les assureurs japonais.

 

L'OCDE travaillera en étroite collaboration avec les autorités japonaises dans les mois qui viennent et est disposée à les assister dans la mesure de ses moyens en ces moments difficiles, y compris en les aidant à évaluer les répercussions de cette tragédie sur l'économie et à définir les mesures à prendre.

 

Dernière mise à jour : 15 mars 2011

 

Related Documents

 

to be changed

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list