Etudes économiques par pays

Etude économique de la Pologne 2010

 

 Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

La prochaine Etude économique de la Pologne sera préparée pour fin 2011.

 

   

 

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres.

Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques.

Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

Télécharger les Synthèses (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.

Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/pologne

Discours d'Andrew Dean, Directeur, Département des Affaires économiques de l'OCDE (Anglais)

 

Contenu

Résumé

Dans un contexte de ralentissement brutal de l’activité mondiale, la performance économique de la Pologne a été forte en 2009. Malgré une forte demande excédentaire avant la crise, le déséquilibre externe était relativement peu marqué par rapport à certains pays voisins et la contagion a pu être enrayée. Les mesures de politique macroéconomique qui ont été prises face au recul de l’activité ont été le plus souvent adéquates et la très nette dépréciation du zloty a amorti l’impact du choc extérieur, tout en ayant pour effet de reporter l’adoption de l’euro. Le ralentissement a même fait disparaître les tensions inflationnistes résiduelles et le rapide retournement des salaires a contribué à limiter les pertes d’emploi. Il faudrait néanmoins que les autorités s’attaquent à un certain nombre de problèmes pour renforcer la position de la Pologne face à la mondialisation et lui assurer une croissance durable, dans la perspective de l’adoption future de l’euro, d’un volume de transferts de l’UE qui devrait rester élevé et des entrées souhaitables d’investissements directs étrangers.


Les risques d’une forte poussée de l’activité à moyen terme sont de plus en plus prononcés. La Pologne est aujourd’hui le plus gros bénéficiaire des fonds de cohésion de l’UE, qui devraient représenter en moyenne annuelle 3.3 % du PIB ces prochaines années. Les effets de ces transferts, ajoutés à ceux des fortes entrées d’investissements directs étrangers, conduisent généralement à anticiper une forte croissance, mais il y a aussi des risques de déstabilisation, surtout parce que la perspective de l’adoption de l’euro devrait entraîner une baisse marquée du coût du capital. Il faudrait que les mesures macroéconomiques s’appuient sur une évaluation précise et prospective de toutes les conséquences d’une telle configuration et qu’on les mette en œuvre de façon proactive afin d’écarter tout déséquilibre naissant. De plus, une réglementation prudentielle plus stricte permettrait d’endiguer la progression de l’offre et de la demande de crédit.


Il faut rétablir la discipline budgétaire. On n’a pas tiré parti de l’expansion économique de 2003 08 pour améliorer le solde budgétaire structurel, bien que les pensions de préretraite aient subi un traitement de fond. Les réductions récentes du coin fiscal, salutaires en elles-mêmes, n’ont toutefois pas été totalement compensées et ont donc eu au départ un effet procyclique. La dégradation conjoncturelle et structurelle de la situation budgétaire a mis en danger la limite d’endettement public fixée dans la Constitution. Pour assainir les finances publiques, il faut s’attacher à élargir les bases d’imposition, réduire la générosité des aides aux agriculteurs, relever l’âge de la retraite, surtout pour les femmes, diminuer encore les pensions de retraite anticipée, faire des économies sur les pensions d’invalidité et améliorer l’efficience de l’administration publique. Dans le même temps, les progrès accomplis dans la reforme du système de pension devraient être préservés et la cohérence assurée entre les définitions nationale et de Maastricht de la dette. Le plan de consolidation présenté en janvier 2010 inclut certains de ces éléments en tant que propositions générales, mais son efficacité va dépendre d’une mise en œuvre rapide de mesures concrètes.


Il faut préparer le terrain pour l’adoption de l’euro. L’euro n’accélérera la convergence que si un cadre institutionnel approprié est mis en place. La priorité est d’être mieux à même de stabiliser l’économie une fois qu’il faudra abandonner les politiques monétaire et de taux de change. Il faudrait que la politique budgétaire repose à la fois sur une règle de déficit structurel des administrations publiques et sur une règle pluriannuelle de dépenses, avec la création d’un conseil budgétaire indépendant veillant à la bonne application et à l’efficacité de ces règles. Il faudrait faire en sorte que les marchés de produits se montrent plus réactifs en cas de choc grâce à une réglementation plus efficace des services d’utilité publique, une moindre présence de la propriété publique dans l’économie et un assouplissement de la réglementation du commerce de détail et des services professionnels. Le salaire minimum ne devrait pas être augmenté par rapport au salaire moyen, mais être différencié d’une région à l’autre, en fonction de la situation du marché local du travail. Il faudrait favoriser la mobilité des travailleurs en développant le marché du logement locatif et en développant les plans d’urbanisme.


De larges réformes structurelles sont nécessaires pour que le pays tire davantage parti de la mondialisation. La Pologne a énormément progressé dans le développement de ses liens économiques internationaux. Mais il reste beaucoup à faire pour attirer les investisseurs étrangers, absorber efficacement les investissements directs étrangers et améliorer la performance à l’exportation. Il faudrait réduire la présence de l’État dans l’économie en instaurant un processus transparent de privatisation et en éliminant plus rapidement certaines charges administratives. Les infrastructures doivent être modernisées, surtout pour les transports et l’Internet haut débit. Il faudrait renforcer le système d’innovation en faisant mieux concorder l’offre et la demande de qualifications, en intensifiant la concurrence entre les établissements d’enseignement supérieur et en aidant davantage la R D commerciale. Il faudrait accorder plus de pouvoirs à l’organisme compétent en matière d’investissements étrangers et rationaliser la promotion des exportations. On pourrait améliorer le développement du secteur financier au moyen de fusions de banques coopératives et d’un cadre juridique plus efficace dans le domaine des sûretés. Enfin, il faudrait rationaliser les aides aux petites et moyennes entreprises. 

 

Obtenir cette publication

 

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de la Pologne :

  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.

  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.

  • Passer commande auprès de votre distributeur local.

  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe .

 

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de la Pologne du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Hervé Boulhol et Rafal Kierzenkowski sous la direction de Peter Jarrett. La recherche statistique a été effectuée par Patrizio Sicari.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list