Etudes économiques par pays

Étude économique de la Corée 2005

 

 

Publiée le 5 octobre 2005

Une Etude économique est publiée tous les  1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. 

Lire plus sur la préparation des Etudes.

Le texte ci-dessous présente le résumé des évaluations et des recommandations de OCDE.

Résumé

Grâce à son développement économique rapide, la Corée a pu en vingt ans accroître son revenu par habitant, qui est passé du tiers aux deux tiers de la moyenne OCDE. L'économie coréenne connaît une profonde évolution du fait du programme de réforme structurelle engagé après la crise de 1997 et s'intègre de plus en plus à l'économie mondiale. Toutefois, la demande intérieure tardant à se redresser depuis la récession de 2003, on peut s'interroger sur les perspectives de croissance à moyen terme. On observe des signes de reprise de la demande intérieure, mais pour préserver une forte croissance il faudra progresser encore dans la réforme structurelle en vue d'une accélération de la productivité et mettre en œuvre des mesures macroéconomiques adéquates.

La politique macroéconomique devrait favoriser la stabilité et une croissance équilibrée

L'objectif d'inflation à moyen terme doit rester au centre de la politique monétaire. Il faudrait aussi prendre des mesures conformes aux mécanismes de marché pour faire face à la hausse des prix immobiliers dans certains secteurs tout en maintenant à un faible niveau le taux directeur à court terme tant que la demande intérieure ne se sera pas véritablement redressée. Les réserves de change étant supérieures à 200 milliards de dollars, soit plus de trois fois la dette extérieure à court terme, la réduction des interventions sur le marché des changes depuis le début de 2005 est un moyen judicieux de promouvoir une croissance plus équilibrée de la demande. Il conviendrait de mettre en œuvre prudemment les mesures prévues de stimulation budgétaire, et notamment les partenariats public/privé pour les investissements d'infrastructure. La priorité devrait être de freiner la progression des dépenses publiques et de la dette publique, car le rythme de vieillissement de la population est appelé à être le plus rapide de la zone OCDE. Il est donc urgent de réformer le système public de retraite pour assurer sa viabilité et limiter le relèvement nécessaire des taux de cotisation.

Il est important d'améliorer les relations entre les différents niveaux d'administration pour que le secteur public se montre plus efficient

Premièrement, il faudrait répartir clairement les compétences et améliorer les capacités des collectivités locales en élargissant leurs prérogatives. Les autorités locales à compétence générale devraient exercer davantage d'influence sur l'éducation, tout en accordant un soutien accru, par le biais d'un resserrement des liens avec les autorités locales chargées de l'enseignement, l'objectif final étant la fusion. Deuxièmement, il conviendrait de simplifier une fiscalité locale complexe tout en diminuant l'importance des droits de mutation immobilière, et d'accroître les recettes fiscales locales, tout en laissant une plus large autonomie fiscale aux collectivités locales. Troisièmement, il faudrait poursuivre le remplacement des dotations préaffectées par des dotations globales tout en simplifiant la formule applicable pour la part locale de l'impôt. Quatrièmement, une plus large autonomie au niveau local devrait se doubler de mesures allant dans le sens d'une situation budgétaire plus saine. Cinquièmement, il faudrait répondre au souci de développement régional équilibré par des transferts bien conçus et transparents, tout en remédiant, au moyen d'instruments de marché, aux externalités qui résultent de la concentration dans la région de la capitale.

Lire aussi ECO Document de travail 468 Tirer le maximum de la décentralisation du secteur public en Corée

Pour accélérer la croissance de la productivité, il est crucial d'améliorer le cadre de l'innovation

Une série de réformes sont nécessaires pour que la Corée tire pleinement parti de ses investissements relativement élevés dans la R-D et dans l'éducation.

  • Le système de R-D serait plus efficace si l'on renforçait les liens entre les entreprises, les autorités publiques, les établissements de recherche universitaires et les organismes de recherche étrangers, en faisant en sorte que les universités jouent un plus grand rôle. Il faudrait répartir de façon flexible les financements consacrés à la R-D pour éviter de trop privilégier les secteurs considérés comme les moteurs de la croissance future. Des mesures conformes aux lois du marché seraient propices au développement du marché du capital risque et du secteur des entreprises à risque.
  • Il faudrait renforcer la concurrence, en particulier dans les services - où la productivité du travail est inférieure de moitié environ à celle des industries manufacturières - pour favoriser le développement et la diffusion de l'innovation.
  • Il convient de restructurer l'enseignement supérieur pour améliorer sa qualité, en intensifiant la concurrence entre les établissements, y compris vis-à-vis des établissements étrangers. L'enseignement supérieur ayant vu sa qualité se dégrader au cours de sa période de forte expansion, il faut remédier à cette érosion en rééquilibrant les financements de l'éducation entre les différents niveaux.

Lire aussi ECO Document de travail 470 Maintenir une forte croissance grâce à l'innovation: réforme des systèmes de R-D et d'éducation

Il est indispensable de prendre des mesures pour améliorer le fonctionnement du marché du travail, tout en favorisant la hausse des taux d'activité

L'augmentation de la part des travailleurs non réguliers, qui représentent un tiers des salariés, soulève des problèmes d'équité et d'efficience. Un assouplissement de la protection de l'emploi des travailleurs réguliers et une amélioration de la couverture de sécurité sociale, en particulier pour les travailleurs non réguliers, renforceraient la flexibilité et atténueraient le dualisme du marché du travail. Pour faire face à un vieillissement démographique rapide, des mesures en faveur des familles seraient déterminantes, car elles permettraient d'augmenter le taux d'activité relativement faible des femmes d'âge essentiellement actif. Il importe également de relever l'âge effectif de la retraite des salariés, qui se situe actuellement aux alentours de 50 ans, notamment en réformant le système salarial à l'ancienneté et en remplaçant l'indemnité de retraite par un régime de retraite au niveau de l'entreprise.

Lire aussi ECO Document de travail 469 Le marché du travail en Corée: accroître la flexibilité et les taux d'activité

Dans un souci d'efficience, de nouvelles mesures de restructuration du secteur des entreprises et du secteur financier sont nécessaires

Même si les grands groupes (chaebol) ont assaini leur situation financière, il importe d'intensifier la concurrence, de poursuivre la mise en œuvre du nouveau cadre de gouvernement d'entreprise et de renforcer la surveillance financière afin de faire jouer davantage les mécanismes du marché et d'empêcher les comportements abusifs de la part des sociétés. De plus, l'ouverture à l'investissement étranger reste essentielle. Les performances des petites et moyennes entreprises se dégradant, la restructuration de ce secteur est l'une des grandes priorités, mais il faut également réduire les garanties de prêt consenties par les autorités publiques. Il faut aussi s'attaquer aux problèmes du secteur financier non bancaire, très engagé vis-à-vis des PME. Une autre priorité est de favoriser le développement du marché financier, favoriserait la croissance dans une société vieillissante. Enfin, il convient de poursuivre la privatisation des banques à capitaux publics. 

________________

Télécharger la Synthèse (en pdf). La Synthèse contient le résumé et les évaluations et recommandations de l'OCDE.

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de la Corée:

  • Les lecteurs d'organismes abonnés peuvent aller à SourceOCDE.
  • Les non-abonnés peuvent acheter la version électronique (format pdf) et/ou la version imprimée à notre Librairie en ligne.
  • La fonction publique peut s'inscrire à Olisnet, "Recherche d'une publication"
  • Les journalistes accrédités peuvent accéder à leur site protégé par un code d'accès

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de la Corée du Département des affaires économiques de l'OCDE à webmaster@oecd.org. Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Randall Jones et Yokoyama Tadashi sous la direction de Wilhelm Leibfritz.

________________

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list