Etudes économiques par pays

Étude économique du Brésil 2013

 

Études économiques de lOCDE : Brésil 2011

Cliquez pour lire(en anglais)

Synthèse | Synthèse en Portuguais  Données | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

Le Brésil a gravi les échelons du classement des principales économies du monde, tout en enregistrant une croissance nettement plus inclusive que par le passé. Ces progrès ont été étayés par des politiques macroéconomiques stables. Plus récemment, la demande a été soutenue par les mesures de relance macroéconomiques, ce qui a stimulé l'expansion du secteur non exportateur, tandis que l'industrie manufacturière voit sa compétitivité décliner, et des contraintes affectant l'offre semblent faire sentir leurs effets. L'inflation est restée élevée, et la banque centrale a commencé à relever son taux directeur en avril 2013. La crédibilité de la politique monétaire risquait d'être mise à mal, compte tenu du fait que les autorités ont laissé l'inflation sortir de la marge de fluctuation retenue, ainsi que des déclarations politiques publiques concernant la future trajectoire des taux d'intérêt. La règle budgétaire a également été fragilisée, dans la mesure où la rigidité de cette règle – fondée sur un objectif de solde primaire – a contraint les autorités à prendre des mesures exceptionnelles, quoique légales, pour prendre en compte l'atonie de la conjoncture et atteindre l'objectif visé, ce qui a réduit la clarté du dispositif. Des difficultés budgétaires se profilent à long terme, dans la mesure où la population commencera à vieillir rapidement dans dix ans, et les dépenses de retraite sont déjà en augmentation.

La crise mondiale a mis en lumière les lacunes du Brésil en termes de productivité et de compétitivité‑coûts. Des contraintes affectant l'offre entravent de plus en plus la croissance, notamment des problèmes urgents de goulets d'étranglement dans les infrastructures et une pression fiscale élevée, à laquelle s'ajoutent la lourdeur et la fragmentation du système d'imposition. Des tensions sur le marché du travail et une pénurie de qualifications persistante se sont traduites par de fortes hausses des salaires. Malgré le rythme soutenu de l'expansion du crédit, les financements d'investissements de longue échéance restent rares. La poursuite du développement des marchés du crédit à long terme est entravée par une participation insuffisante du secteur privé, en raison de conditions de concurrence inéquitables liées au soutien financier considérable dont bénéficie la Banque nationale de développement économique et social (BNDES, Banco Nacional de Desenvolvimento Econômico e Social), qui occupe une position dominante sur le marché du crédit à long terme. La participation du Brésil au commerce international et son intégration dans les chaînes de production mondiales sont en deçà de ce que l'on pourrait attendre d'une économie aussi importante et avancée, et les producteurs nationaux sont toujours protégés de la concurrence étrangère.

Des progrès sensibles ont été accomplis en termes d'utilisation durable des ressources naturelles. La production d'énergie repose dans une large mesure sur des sources d'énergie renouvelables. L'éthanol est un élément clé de cette stratégie, mais les décisions prises en matière de tarifs par la compagnie pétrolière à capitaux majoritairement publics ont fait baisser le prix de l'essence en dessous du coût des importations de pétrole, portant préjudice au secteur de l'éthanol. Les émissions de carbone ont diminué et la déforestation s'est ralentie, même si son rythme actuel se traduit toujours par la destruction de forêts de la taille de la Belgique (ou de l'État brésilien d'Alagoas) tous les 5 à 6 ans.

Des mesures efficaces destinées à répartir plus largement les fruits de la croissance ont permis de réduire sensiblement la pauvreté et les inégalités de revenus. Un accès plus large à l'éducation a permis à davantage de Brésiliens d'obtenir des emplois mieux payés en nombre croissant. Néanmoins, la qualité de l'enseignement n'a pas suivi le rythme de l'expansion impressionnante du système. Il existe des problèmes graves de pénurie d'infrastructures scolaires. Un nombre encore considérable de jeunes abandonnent l'enseignement secondaire, et le secteur de l'enseignement professionnel est de taille modeste, même s'il se développe. Les transferts sociaux ont également atténué la pauvreté et renforcé les incitations à investir dans le capital humain. Les prestations de retraite représentent une forte proportion des dépenses sociales, alors que les transferts monétaires conditionnels se sont révélés efficaces pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Le système fiscal, en revanche, se caractérise par une faible progressivité, qui limite son impact redistributif.

 

Télechargez les données en Excel

Cliquez pour accéder aux données en Excel (anglais)

- Inflation, anticipations inflationnistes, coûts unitaires de main-d'oeuvre et taux de chômage
- Solde primaire et solde global
- Réserves internationales et dette extérieure
- Taux de remplacement net assuré par les prestations de retraite pour des revenus d'activité moyens
- Salaires, productivité et coûts unitaires relatifs de main-d'oeuvre dans le secteur industriel
- Niveaux de protection douanière
- Sources d'énergie électrique au Brésil
- La déforestation s'est ralentie
- Inégalités de revenu à l'échelle internationale
- Évolution de la pauvreté et des inégalités dans le temps

Obtenir cette publication

 Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE du Brésil 2013 :

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette étude peuvent être obtenues auprès du Bureau du Brésil du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Le projet de rapport du Secrétariat a été préparé par Jens Arnold et João Jalles sous la direction de Pierre Beynet. La recherche statistique a été assurée par Anne Legendre et le secrétariat par Sylvie Ricordeau.

http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/brésil-2013.htm

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list