Département des Affaires économiques

Etude économique de l'Australie 2008

 

 

Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

La prochaine Etude économique de l'Australie sera préparée pour 2010.

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres. Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques. Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/australie

Résumé

 

Contenu                                                                                                                              

Les performances de l’économie australienne sont restées remarquables à bien des égards. Toutefois après plus d’une décennie et demi de forte croissance, l’économie se heurte à des contraintes sur ses capacités alors qu’elle est soumise à une nouvelle hausse des termes de l’échange. À court terme, ce nouveau choc constitue un défi pour la politique macroéconomique, qui doit endiguer les tensions inflationnistes. Les politiques monétaire et budgétaire devront rester relativement restrictives pour modérer les pressions de la demande et réduire l’inflation. À moyen terme, l’évolution favorable des revenus liée à la hausse des termes de l’échange et à la vitalité des marchés asiatiques offrent des opportunités pour améliorer encore les performances et combler l’écart de niveau de vie avec les pays les plus avancés. Dans ces circonstances, la politique économique devrait se focaliser sur les priorités suivantes : 


Contrôler les pressions de la demande. La politique monétaire devra rester relativement resserrée jusqu’à ce qu’une baisse significative de l’inflation se dessine. La stratégie budgétaire à moyen terme devrait éviter de prendre une orientation pro-cyclique. Les récentes améliorations de la qualité des dépenses publiques doivent être poursuivies.


Accroître les investissements publics dans les infrastructures et l’éducation. La hausse programmée des dépenses en capital physique et humain est nécessaire pour lever les goulets d’étranglement. Des dépenses plus élevées doivent s’accompagner de réformes dans ces secteurs prioritaires.


Renforcer l’offre de travail. Les efforts engagés pour stimuler la participation au marché du travail des travailleurs âgés et des femmes doivent se poursuivre. Outre l’amélioration de l’offre de services de crèche, ceci devrait inclure de nouvelles baisses des taux marginaux d’imposition pour les apporteurs de revenu secondaire, les familles avec enfants et les parents isolés. Les conditions plus strictes d’ouverture de droits et de participation au marché du travail s’appliquant aux bénéficiaires d’une pension d’invalidité depuis juillet 2006 devraient être étendues à tous les récipiendaires.


Améliorer les performances du système d’éducation. Bien que le système d’éducation se compare favorablement à celui des autres pays du point de vue des résultats PISA, une autonomie accrue pourrait être octroyée aux directeurs d’écoles pour recruter les meilleurs professeurs pour travailler dans les zones difficiles. Il existe d’importantes marges d’amélioration des secteurs de l’éducation préscolaire et des crèches. Ceux-ci devraient être mieux intégrés et il faut élargir l’offre de services de qualité à des prix abordables en particulier pour les groupes défavorisés. Par ailleurs, la formation professionnelle et l’éducation supérieure devraient mieux répondre à la demande des étudiants et des employeurs.  


Poursuivre les réformes des marchés des produits et des relations professionnelles. La réforme en cours des relations professionnelles doit préserver la flexibilité des salaires en assurant que l’organisation des négociations collectives ne déborde pas du cadre des entreprises. Il faut aussi réduire la segmentation des marchés des produits liée aux disparités réglementaires entre les États qui touche par exemple la protection des consommateurs, l’environnement et la santé et la sécurité au travail ainsi que des secteurs comme l’énergie, le fret ou la gestion de l’eau. Les progrès importants que devrait procurer la réforme, Water for the future, doivent être poursuivis afin de renforcer les mécanismes de marché et les échanges de droits sur l’eau pour améliorer l’efficience d’utilisation de cette ressource dont le prix devrait mieux refléter la rareté. La politique concernant la lutte contre le changement climatique doit être soigneusement conçue pour être efficiente du point de vue des coûts.


Le vaste programme de réforme que le gouvernement met en place est dans une large mesure cohérent avec ces priorités. L’application des réformes dans la plupart de ces domaines est sous la responsabilité partagée des États et du gouvernement fédéral. Elle est appuyée par des mesures visant à mieux coordonner les politiques entre les juridictions au sein du Council of Australian Government (COAG). L’instauration d’incitations financières au profit des États pour faire avancer ce processus est par exemple prometteur.

 

Obtenir cette publication                                                                                               

Télécharger la Synthèse (en pdf). La Synthèse contient les évaluations et recommandations de l'OCDE.

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de l'Australie :

  • Les souscripteurs et lecteurs dans des organismes qui y souscrivent on le droit d'y accéder par SourceOCDE, notre bibliothèque en ligne
  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.
  • Passer commande auprès de votre distributeur local
  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis
  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe

 

Informations complémentaires                                                                                        

   

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de l'Australie du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org. Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Claude Giorno et Vassiliki Koutsogeorgopoulou sous la direction de Peter Hoeller. La recherche statistique a été effectuée par Desne Erb.

 

 

 

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list