Département des Affaires économiques

Etude économique de la Russie 2009

 

 Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

La prochaine Etude économique de la Russie sera préparée pour 2011.

   

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE et pour certains pays non-membres de l'OCDE.

Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres.

Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques.

Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/russie

 

Contenu

 

La crise mondiale a brutalement interrompu la forte reprise de l’économie russe observée depuis la crise financière de 1998. Un ralentissement était de plus en plus prévisible, vu l’érosion de facteurs favorables tels que la sous évaluation du rouble et les excédents de capacité de production et de main d’œuvre, mais la sévérité de la crise s’explique par l’imbrication d’éléments internes et externes :

  • L’effondrement des prix du pétrole et des autres produits de base a entraîné une inversion brutale des termes de l’échange, qui ne soutiennent plus la demande intérieure.
  • La fermeture de l’accès aux marchés internationaux de capitaux a frappé durement certaines banques et sociétés russes, et l’augmentation soudaine des primes de risque sur le marché russe, et plus généralement sur les marchés émergents, a considérablement alourdi les coûts de financement.
  • La forte dépréciation du rouble, en particulier face au dollar (liée à la chute des prix du pétrole et à la dégradation de la balance des capitaux privés) a fortement accru la charge de la dette en devises des sociétés, qui a beaucoup augmenté ces dernières années.

 

Face à la crise, le gouvernement et la banque centrale ont réagi sans tarder, en fournissant des liquidités et des capitaux au système bancaire et en s’efforçant de stimuler la demande totale. Les autorités sont prêtes à accepter un lourd déficit budgétaire en 2009, ce qui est supportable compte tenu des réserves accumulées durant les années favorables. Une relance budgétaire énergique doit tendre à optimiser l’effet multiplicateur sur la demande intérieure. Cette impulsion devrait s’inscrire dans un cadre à moyen terme crédible, de façon à préserver la viabilité budgétaire. La politique monétaire à court terme devrait assouplir autant que possible les conditions financières, ce qui signifie, entre autres, qu’il ne faut pas s’opposer aux pressions intrinsèques en faveur d’une dépréciation du rouble. Il est primordial de maintenir le fonctionnement du système bancaire, mais cela va de pair avec une forte consolidation du secteur.

 

Au delà de la crise, un programme d’action complet et de grande envergure s’impose pour instaurer un modèle de croissance plus robuste. La présente Étude formule des recommandations pour quatre domaines importants dans lesquels des réformes coordonnées font espérer des effets synergiques considérables :

  • Les rentes économiques liées à l’extraction de ressources naturelles devraient être captées et épargnées pour l’essentiel par l’État, cela sans décourager indûment l’exploration et l’exploitation, et il faut réformer encore la structure d’imposition pour accroître l’efficience économique (sans aggraver le problème d’équité – les questions d’équité seront traitées de façon plus détaillée dans la prochaine étude OECD Reviews of Labour Market and Social Policies.
  • Il faudrait opérer un passage progressif au ciblage de l’inflation pour faire en sorte que la politique monétaire vienne compléter la politique budgétaire et pour créer un cadre de politique macroéconomique sain, axé sur la stabilité des prix, qui permette aussi à la Russie de résister à la menace du « mal hollandais ».
  • Le système bancaire doit devenir plus efficient et moins vulnérable aux crises. A cet effet, il serait important de rendre la surveillance prudentielle anticyclique, de favoriser une concurrence effective en autorisant de nouveaux regroupements dans le secteur et de réduire le rôle de l’État en tant que propriétaire de banques.

 

La réglementation excessive des marchés de produits entrave la concurrence, l’innovation et la productivité. Il faut réduire l’intervention omniprésente de l’État, supprimer les obstacles à l’entrée et accélérer la réforme de l’administration publique. En outre, la Russie aurait tout à gagner d’une atténuation des obstacles à l’investissement direct étranger et d’une réduction des niveaux et de la dispersion des droits d’importation.

 

Obtenir cette publication

 

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de la Russie :

  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.

  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.

  • Passer commande auprès de votre distributeur local.

  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe .

Télécharger les Synthèses (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.

 

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de la Russie du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par Geoff Barnard, Roland Beck, Paul Conway et Tatiana Lysenko sous la direction d'Andreas Wörgötter. La recherche statistique a été effectuée par Corinne Chanteloup.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list