Département des Affaires économiques

Etude économique de l'Allemagne 2010

 

 Contenu | Obtenir cette publication | Informations complémentaires

 

La prochaine Etude économique de l'Allemagne sera préparée pour fin 2011.

 

   

 

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Pour en savoir plus, lire la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres.

Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques.

Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

Télécharger les Synthèses (en pdf). Les Synthèses contiennent les évaluations et recommandations de l'OCDE.

Eine Druckversion des Policy Brief in deutsch (pdf Format) kann ebenfalls heruntergeladen werden. Es enthält die Gesamtbeurteilung und die Empfehlungen, aber nicht alle oben gezeigten Grafiken.

Ajouter cette page à vos favoris : www.oecd.org/eco/etudes/allemagne

Contenu

Résumé

L’économie allemande se remet d’une sévère récession consécutive à l’effondrement du commerce mondial. Comme la production ne retrouvera probablement qu’à moyen terme son niveau d’avant la crise, le chômage et le déficit budgétaire vont encore augmenter. La crise a mis en lumière la forte exposition de l’économie aux évolutions mondiales et révélé certaines faiblesses structurelles sous jacentes. Dans ce contexte, les principaux défis consistent à assurer une reprise durable et à stimuler le potentiel de croissance de l’Allemagne :


Ajuster la politique du marché du travail. Le chômage n’a guère augmenté pendant la récession car les entreprises ont réduit considérablement le temps de travail au lieu de comprimer leurs effectifs. Ce résultat s’explique par une flexibilité accrue au niveau de l’entreprise et par les réformes antérieures du marché du travail, mais aussi par le programme d’indemnisation du chômage partiel. À terme, la politique du marché du travail doit se préparer à une forte augmentation du taux de chômage, notamment en mettant en place des capacités suffisantes d’orientation professionnelle et en réformant la gestion du mécanisme de revenu de base pour les demandeurs d’emploi. La crise a révélé le risque de voir apparaître un marché dual du travail. Pour parer à ce danger et faciliter le changement structurel, il faudrait envisager d’assouplir la protection stricte des travailleurs réguliers dès que l’économie se sera rétablie.


Restaurer la viabilité budgétaire. Par suite de la récession, le déficit budgétaire continue de se creuser considérablement, sous l’effet des stabilisateurs automatiques et des plans de relance budgétaire. Une nouvelle règle budgétaire devrait aider à remettre les finances publiques sur une trajectoire soutenable dans le moyen terme, même si quelques problèmes épineux de mise en œuvre nécessitent une surveillance approfondie. Le respect de la nouvelle règle exigera une combinaison de coupes dans les dépenses et de mesures d’accroissement des recettes. Priorité doit être donnée aux réductions de dépenses, susceptibles d’être moins préjudiciables à la croissance économique que des majorations d’impôts. Dans la mesure où l’on décide d’accroître les recettes fiscales, il vaudrait mieux diminuer les exonérations.  Afin d’améliorer la structure d’imposition, le gouvernement devrait envisager d’alléger les impôts et contributions frappant l’activité économique, générateurs de fortes distorsions, pour alourdir les prélèvements qui ont un impact moins dommageable sur la croissance, notamment les impôts sur le patrimoine et sur la consommation. Le gouvernement de coalition admet la nécessité d’une politique budgétaire responsable, mais il formule néanmoins des propositions d’accroissement des dépenses et d’allégement de la fiscalité pour lesquelles les marges budgétaires n’ont pas encore été dégagées. Il est donc important que le gouvernement présente sans tarder un plan spécifique indiquant comment il entend se conformer à la nouvelle règle budgétaire.


Assurer la stabilité du secteur bancaire. À la suite d’importantes interventions publiques, la situation du secteur bancaire s’est stabilisée. Toutefois, les autorités devraient continuer de jouer un rôle actif en surveillant de près le degré d’adéquation des fonds propres, et notamment l’application des tests de résistance financière, et en conservant des instruments de soutien de façon à pouvoir, si nécessaire et en dernier ressort, fournir des capitaux publics aux banques qui ne sont pas en mesure de lever des fonds auprès de sources privées . Une réforme des Landesbanken est prioritaire, mais il faudrait aussi envisager d’ouvrir le secteur des caisses d’épargne aux capitaux privés. Parmi d’autres mesures nécessaires figurent la mise en œuvre du regroupement prévu des fonctions de surveillance à la Bundesbank, l’élargissement du champ de la surveillance au-delà du respect d’obligations quantitatives, l’instauration éventuelle d’un ratio d’endettement contraignant et la mise en place d’un cadre pour la restructuration et la liquidation des banques d’importance systémique.


Élargir la croissance au-delà des exportations. À la faveur de puissants mécanismes concurrentiels qui ont favorisé l’innovation, l’allocation efficace des ressources et le dynamisme de l’investissement, le secteur exportateur a pu maintenir et créer des possibilités d’emploi. À terme, le défi consiste à pérenniser la forte performance continue de ce secteur et à l’étendre aux autres branches de l’économie. De nombreuses réformes ont déjà été engagées, mais il faut aller plus loin pour stimuler la croissance potentielle dans les secteurs desservant la demande intérieure. En particulier, le cadre de la politique économique doit devenir plus propice à l’innovation et au changement structurel. La réglementation des marchés de produits doit être assouplie de manière à renforcer la concurrence ; le cadre d’innovation doit être amélioré de façon à maintenir les dépenses de R D à un niveau constamment élevé et à élargir leur répartition sectorielle ; la réforme en cours du système d’éducation doit être poursuivie afin que le système puisse produire un plus grand réservoir de travailleurs hautement qualifiés et flexibles ; enfin, la politique migratoire doit favoriser l’immigration de travailleurs très bien formés pour éviter l’apparition de pénuries de main d’œuvre qualifiée.

 

Obtenir cette publication

 

Une version en allemand de l'Étude économique de l'OCDE de l'Allemagne est également disponible.

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE de l'Allemagne :

  • Les lecteurs des établissements abonnés à SourceOCDE peuvent y accéder via notre bibliothèque en ligne.

  • Ceux qui ne souscrivent pas ont la possibilité de l'acheter à notre Librairie en ligne.

  • Passer commande auprès de votre distributeur local.

  • Les fonctionnaires gouvernmentaux disposant d'un compte (inscription) doivent cliquer sur l'onglet "Publications" sur Olis.

  • Les journalistes accrédités ont la possibilité de demander l'accès à un site protégé par un mot de passe .

 

Informations complémentaires

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau de  l'Allemagne du Département des affaires économiques de l'OCDE à eco.survey@oecd.org.

Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé par  Felix Hüfner et Isabell Koske sous la direction d'Andreas Wörgötter. La recherche statistique a été effectuée par Margaret Morgan.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list