Uruguay


  • 6-July-2009

    English

    Aid for Trade at a Glance 2009 - Uruguay

    The Aid for Trade at a Glance 2009: Maintaining Momentum report presents the results of the second monitoring exercise of the Aid for Trade Initiative and documents its success so far.

  • 3-January-2008

    English

    Aid for Trade: Donor & Partner Country Profiles

    Aid for Trade at a Glance 2007: The OECD Creditor Reporting System (CRS) database is used to track ODA flows from Development Assistance Committee (DAC) member countries.

    Related Documents
  • 19-avril-2001

    Français

    L'Accord sur l'agriculture du cycle d'Uruguay - Une évaluation de sa mise en oeuvre dans les pays de l'OCDE

    L’Accord sur l’agriculture du cycle d’Uruguay (AACU) représente un tournant dans la réforme du système commercial agricole. Il impose des disciplines aux politiques internes qui créent des distorsions commerciales et établit de nouvelles règles dans les domaines de l’accès au marché et de la concurrence à l’exportation. Dans quelle mesure les trois disciplines contenues dans l’AACU ont-elles permis de réduire le niveau de la protection et du soutien lié à la production? Quels éléments des disciplines se sont avérés efficaces et quels sont ceux qui sont apparus inefficaces ? Quelles leçons peut-on en tirer pour les politiques ? Enfin, quelles en sont les implications pour la poursuite de la libéralisation des échanges en termes d’opportunités et de défis ? Cet ouvrage apporte un certain nombre de réponses à ces questions pour tous les pays de l’OCDE.
    Cette étude parvient à une conclusion importante : les effets quantitatifs immédiats de l’AACU sur les niveaux d’échanges et de protection ont été modestes. Ce phénomène s’explique notamment par les nombreuses faiblesses de l’AACU, en particulier dans des domaines bien spécifiques tels que la mise en oeuvre et la méthodologie.
    Les pays ont déjà démarré un nouveau cycle de négociations commerciales multilatérales sur l’agriculture. Pour les décideurs publics, le défi sera maintenant de s’appuyer sur les fondations de l’AACU pour continuer à réduire les distorsions commerciales. Il est pour cela nécessaire de renforcer les disciplines déjà établies dans le cadre de l’AACU et de s’attaquer aux faiblesses de l’accord actuel identifiées dans cette étude.